ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light
PROCHAIN EVENEMENT DANS

Carnets de route 3 : Victoire et titre

Nous retrouvons la même 1ère ligne des deux favoris, calmes en apparence, ils jouent pourtant le titre et sauf incident de course ou casse mécanique, ils devraient mener la ronde. Si A. Kout l'emporte devant E. Vinuales....ils seront ex-æquo en points, en victoires, en place, il faudra éplucher le règlement sportif international général. (Normalement ce devrait être au bénéfice des chronos).

ouverture carnet3vigeant

Nous ne mettons aucune pression à P. Elkmann qui pourtant est le seul qui possède une ultime carte à jouer pourvu qu'il tente de s'immiscer pour la gagne dès l'attaque de cet ultime round. A. Lacoste et T. Marggraf sont forfaits. A. Jost est sorti assez violemment au warm-up, un «marbre» était nécessaire. Il a redressé son châssis plié chez Riley le boss du Redspeed Team, la course parait néanmoins problématique pour lui. Le départ va à nouveau s'avérer délicat pour certains. Cela passe bien au 1er virage, mais par la suite, Morley se met en tête à queue, le temps de se remettre dans le sens de la marche, il laisse passer tout le peloton, pire pour l'éviter -semble-t-il- A. Kievitsbosch et Bjerge s'accrochent et restent au tapis.

Les premières lignes confortent leur position, Kout emmène le peloton devant Vinuales, Jost, H. Lilja, M. Maasmann, Elkmann qui a raté son départ et oblitéré ses chances. Par contre V. Léthinen et L. Harpham ont réagi avec célérité pour s'intercaler juste derrière ce groupe leader et G. Bennett ainsi que le reste de la troupe menée par J. Goullancourt. Départ catastrophique également pour Sébastia qui pointe 15ème au 1er passage. Goullancourt se sort une boucle plus tard tandis que Malm renonce. Elkmann s'est ressaisis, Jost semble ne pas pouvoir garder la cadence, Lilja le passe.

Cette seconde course s'avère être le reflet de la saison européenne. Elle comporte en effet toutes les images déjà perçues. Degré de préparation, hiérarchie chronométrique, duel annoncé au sommet, aléas de course ou désappointement des plus malheureux, nous retrouvons soit les prédictions soit la loi des séries. Comme à Assen, Morley vit une saison européenne catastrophique mais nous gratifie d'une superbe remontée. Comme depuis le début de saison, il manque un peu de vitesse de pointe à Bennett qui doit s'extraire du groupe d'outsiders pour se placer mais sans jouer réellement le podium. A l'inverse, les deux germaniques Jost et Elkmann sont comme depuis Dijon en lutte aux avant-postes. Vinuales devenu plus expérimenté laisse Kout prendre le commandement, et attend le 3ème tour pour le déborder sans forcer. Lilja a retrouvé un PVP qui respire, il suit dans le pare-chocs de Kout, Elkmann double Jost et recolle à Lilja. Plus loin, Bennett revient sur Maasmann. Ils ont lâchés Harpham et Léthinen. Plus loin apparait E. Aebischer puis A. Sébastia en mode remontée active. Les positions sont quasi acquises du moins parmi les dix premiers. A mi-course, Elkmann double Lilja. Jost perd de plus en plus de terrain mais heureusement son avance du début de course lui permettra de conserver son rang. Vinuales accélère. Il s'échappe. Lilja réplique à Elkmann et récupère son rang. Etrange incident, Sébastia prend la pit-lane pour retirer rapidement sa camera, il perd le bénéfice de sa progression et ressort derrière P. Focqué. Morley continue sa remontée puisqu'il rentre dans le top dix au 11ème tour. La course est figée, Vinuales à engrangé plus de 5 secondes d'avance, il peut gérer, Kout d'ailleurs a compris, il ne force pas. Maasmann abandonne. Elkmann fléchit considérablement, Jost le repère en point de mire. Lilja finit fort, il recolle à Kout mais ce dernier gère également. Le Danois recueille son second podium consécutif. Notons que T. Urhofer rentre encore dans les points (10ème). Beaucoup plus loin terminent les protagonistes du Championnat de France avec Aebischer, C. Vayssié, Sébastia et P. Gerber.

(Cliquez sur le diaporama pour voir toutes les photos)

Pas besoin de calculette, Vinuales est Champion. C'est son 3ème titre après ceux de 2011 et 2013. Avec 3 victoires au total et deux pôles sur deux possibles, Vinuales réalise le score parfait (75 points le maximum). Kout reste philosophe et souriant sur le podium. S'il laisse filer un titre possible sa seconde place au général est méritoire avec un score enviable (1 victoire et deux secondes places). Peter Elkmann logiquement complète le tiercé européen.

DIJON 2017 LIVE

LIVE TIMING

Liste des engagés pdficon small

Horaires pdficon small

Vendredi 06 Octobre 2017

  • 15H20 à 15H40 - ESSAI QUALIFICATIF 1 (20’) OFFICIAL TIME SESSION

Samedi 07 Octobre 2017

  • 09H55 à 10H15 - ESSAI QUALIFICATIF 2 (20’) OFFICIAL TIME SESSION
  • Classement des essais qualificatifs
  • 16H35 - Course 1 - Race 1 (41.8 kms soit 11 tours)

Dimanche 08 Octobre 2017

  • 09H30 - Course 2 - Race 2 (41.8 kms soit 11 tours)
  • 16H25 - Course 3 - Race 3 (41.8 kms soit 11 tours)

BOOKLET DIJON 2017 icone-pdf

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d