ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light-vert
PROCHAIN EVENEMENT DANS

Je pensais que ce serait dur, entre deux dialyses, ce retour en Superkart neuf ans après ma dernière course dans la discipline. Finalement, tout s'est passé à merveille sur la piste, avec au bout de l'effort un résultat improbable de meilleur pilote français au classement de la troisième manche du Championnat de France.

Tout s'est magnifiquement déroulé également dans le paddock, où nous avons pu mettre en place notre petite campagne pour le don d'organes dans la joie et la bonne humeur.

89 9338

Commençons par l'aspect sportif. Vendredi midi, j'ai retrouvé mon fidèle Louison (dit « Super Mechanic Man ») et nous avons mis le cap sur le circuit de Dijon Prenois, où j'avais couru en Superkart en 2003 et 2004. Le premier objectif était d'arriver à l'heure pour le briefing, mais aussi de prendre contact avec le team néerlandais Karting Paradise qui m'a préparé un superbe châssis MS Kart et un moteur VM tout neuf. Hélas, le test de baquet ne s'est pas révélé concluant. J'étais incapable de m'y asseoir, et l'équipe a dû travailler à l'élargir dans la soirée pour que je puisse revêtir mon nouveau casque Zamp et rouler le lendemain.

c.ph2pLes conditions climatiques se sont progressivement détériorées, mais le circuit qui a accueilli six Grand Prix de Formule 1 de 1974 à 84 était encore sec samedi matin pour les essais libres. L'objectif à ce stade était simplement de rôder la mécanique. L'épreuve réunissait les plateaux du championnat de France Open et de la European Superkart Series. On trouvait donc sur la liste, outre les tricolores, des Allemands, des Finlandais, des Britanniques, des Néerlandais, un Suisse, un Portugais, un Tchèque et même un pilote venu de Colombie. Parmi les 37 engagés apparaissaient, entre autres, le champion de France en titre, un double vice-champion de France, le vice-champion d'Europe 2014, un triple champion d'Europe, un triple champion d'Angleterre ainsi que deux Allemands déjà vainqueurs à Dijon dans le passé.

Durant des séances qualificatives offrant une piste de plus en plus détrempée, j'ai signé par deux fois le 19ème temps, ce qui au cumul m'a positionnée 22ème sur la grille de départ des courses 1 et 2. Je les ai toutes les deux terminées à la 16ème place, ce qui constituait déjà une bonne surprise. Dimanche en fin de matinée, je n'en croyais pas mes yeux en découvrant la grille de départ de la course 3 : j'avais décroché la 12ème place à l'addition des classements des deux premières courses. Je me retrouvais du même coup devant mes cinq coéquipiers ! Sous la pluie persistante, j'ai pris mon meilleur départ du week-end pour culminer au 10ème rang au deuxième passage. Après une neutralisation à la mi-course, j'ai franchi la dernière ligne d'arrivée à la 12ème place à 30 millièmes de seconde de la 11ème.

c-phpCe n'est que pendant le voyage du retour que la cerise a atterri sur le gâteau. J'ai découvert en lisant le post d'un ami sur facebook que j'étais classée devant tous les autres Français à l'arrivée de cette troisième course ! Mon obsession à rester sur la piste a payé. J'étais à l'aise dans les freinages, mais pénalisée en sortie de virages lents par une carburation un poil riche dans les deux premières courses, ce que le motoriste a arrangé pour la dernière. En outre, je manquais de performance dans les courbes rapides, par manque d'habitude du grip, ou plutôt de son absence sur la piste mouillée. Je me suis contentée d'un seul train de pneus pluie pour tout le week-end. Le temps « pourri » m'a probablement aidée sur le plan de la condition physique. Ce sera sans doute plus difficile à Lédenon, surtout s'il fait chaud.

Je suis heureuse d'offrir à mes nombreux supporters un bon résultat, mais le but était aussi de réussir la première étape de notre campagne pour le don d'organes. Ma première idée, quand j'ai décidé de revenir à la compétition, était d'avoir une grid girl pour, comme promis dans le premier communiqué, « faire un buzz glamour autour d'un sujet qui ne l'est pas forcément. » De ce côté-là, le climat ne fut pas notre allié. Mais avec Mathilde, l'hôtesse qui m'a accompagnée samedi et dimanche, nous avons quand même effectué le tour du paddock pour informer, principalement les Français, et pour inviter tout le monde à porter l'autocollant (Merci à Ludo de monstickerperso.com) portant le message de l'Agence de Biomédecine (responsable notamment des greffes et de l'information sur le don d'organes au plan national). Sur les prégrilles de départ, Mathilde tenait un panneau spécialement réalisé par Franck et Albert de S2P ! Signalétique. Enfin, tout le monde s'est réuni autour d'un pot samedi soir (offert par l'ASK Rosny 93 et la Ronde des Viandes) où l'on a parlé toutes les langues, et pas seulement à propos de transplantation rénale fort heureusement !

La campagne prendra une plus grande ampleur à l'occasion des prochaines courses, grâce à vous et au temps dont je disposerai pour organiser d'autres surprises communicantes. Je voudrais à nouveau vous remercier pour votre soutien. Grâce à vous, tout au long de ce week-end, je me suis sentie hyper sereine et donc plus forte. Rendez-vous à Lédenon les 30 et 31 mai.

Contact :
Association Mécasports
c/o Romane Didier
10 rue Paul-Louis Courier 37230 LUYNES
T : +33 (0)2 47 55 67 79 – M : +33 (0)6 10 65 30 16 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d