ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light
PROCHAIN EVENEMENT DANS
Domination totale de Yannick de Brabander
Tome 2 : Verdict de piste La première séance qualificative annonçait sans surprise la physionomie... Lire la suite
Coupe de France de Superkart ; Fidélité à Croix
Tome 1 ; Contexte En parallèle du Championnat de France KZ Long Circuit se déroulait la Coupe de F... Lire la suite
Peter Elkmann wins twice and takes contro at Assen
The match between Germany’s Peter Elkmann (Anderson / VM) and the Czech Adam Kout (MS Kart / DEA)... Lire la suite
Peter ELKMANN s'impose deux fois et prend le large à Assen
Le duel entre l’Allemand Peter Elkmann (Anderson/VM) et le Tchèque Adam Kout (MS Kart/DEA) a bien... Lire la suite
L’Europe du Superkart à Assen devant une foule attendue
La deuxième épreuve du Championnat d’Europe CIK-FIA de Superkart se déroule les 4 & 5 août... Lire la suite

Carnets de route 2 : 1ère Course

Les feux verts sont allumés tôt. Le starter n'a pas attendu que les Superkarts soient à 100 mètres de la passerelle, la deuxième moitié de grille est déjà en pleine accélération et à plusieurs de front. Elkmann concentré sur Kout se serre à ses cotés au départ ce qui ouvre la porte à Andréas Jost.

Toutefois en bout de ligne droite, les premières lignes sont presque fidèles à leurs positions initiales mais on remarque l'excellent envol de C. Vayssié qui a gagné deux places, plus loin Jürgen Reine (Anderson/VM) 14ème sur la grille a pris un départ canon et s'est faufilé aux avant-postes. Par contre au milieu, Anthony Joubert (PVP/FPE) semble poussé, en tout cas il part en tête à queue à la corde et surtout traverse en glissade la piste lorsqu'arrive le Colombien Jaime Zuleta qui l'encastre. Joubert pourra repartir retardé, pas le pilote Sud Américain, dégagé mollement alors que les leaders reviennent à fond pour boucler leur 1er passage.

Trois pilotes ont déjà pris la poudre d'escampette ; Kout, Elkmann et Jost. A déjà quatre secondes pointent Vésa Léthinen et la colonie Française avec le Néerlandais Rob Knook intercalé, soit Vayssié, Goullancourt, Knook et Ranoarimanana. Reinke revient sur les talons de ce dernier. Hentschel est encore en galère, il est out. Mario De Oliveira passe retardé suite à l'incident évoqué. Knook constant double pour se placer derrière Vayssié. Peu à peu on note que Jost ne peut tenir le rythme des deux leaders. Le duo de tête roule en 1'40'', deux secondes plus vite que les meilleurs des poursuivants. Parmi eux Vayssié est revenu sur Léthinen et le déborde au 5ème tour s'emparant de la 4ème place. Knook pointe 6ème à 3 secondes précédant Goullancourt, Reinke puis Ranoarimanana. Suit Dave Harvey toujours vaillant et C.Kinsey.

A mi course, Elkmann améliore son chrono il est en embuscade sur Kout, Jost lâche de plus en plus de terrain, Léthinen est revenu à 3 secondes de l'Allemand mais point de Vayssié devant. Il a fait un tête à queue et ne repasse que 7ème derrière Goullancourt qui endosse le dossard de 1er « frenchie ». Vayssié semble pouvoir remonter eu égard à son chrono du tour suivant mais c'est un feu de paille, ses pneus sont morts. Conjointement Goullancourt rentre il est confronté à son problème de Dijon (Radiateur) mais pire un pignon de boite a du casser. De ce fait, Vayssié gagne une place mais la perd aussitôt car Reinke finit plus fort.

Devant le suspens demeure car Elkmann collé au Tchèque tient le rôle du chasseur et semble l'observer pour décider quand avaler sa proie. Il n'attend pas l'ultime passage et surprend Kout. Belles passes d'armes entre les deux favoris. Kout réplique, Elkmann aurait fait une infime erreur. Il attaque à nouveau mais Kout garde l'avantage jusqu'au bout et franchit la ligne avec trois dixièmes de marge ! Léthinen fond sur Jost en difficulté, il le déborde à l'entame du dernier tour s'offrant un nouveau podium après celui de Dijon.

Knook (5ème au scratch) est une des surprises du week-end. Vayssié (7ème au scratch) doit réviser son set-up car ses pneus sont vraiment dans un état dégradé. Il est néanmoins 1er tricolore et 3ème du podium du Championnat de France derrière Elkmann et Jost. Kévin Ranoarimanana est satisfait de ses réglages, il a été régulier et finit 8ème au scratch et 4ème au France. Par contre après de belles promesses, les autres participants du Championnat ont tous connus des déboires sauf Marc Albin qui score.
Jean-Christophe Bourlat

DIJON 2017 LIVE

LIVE TIMING

Liste des engagés pdficon small

Horaires pdficon small

Vendredi 06 Octobre 2017

  • 15H20 à 15H40 - ESSAI QUALIFICATIF 1 (20’) OFFICIAL TIME SESSION

Samedi 07 Octobre 2017

  • 09H55 à 10H15 - ESSAI QUALIFICATIF 2 (20’) OFFICIAL TIME SESSION
  • Classement des essais qualificatifs
  • 16H35 - Course 1 - Race 1 (41.8 kms soit 11 tours)

Dimanche 08 Octobre 2017

  • 09H30 - Course 2 - Race 2 (41.8 kms soit 11 tours)
  • 16H25 - Course 3 - Race 3 (41.8 kms soit 11 tours)

BOOKLET DIJON 2017 icone-pdf

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d