ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light-vert
PROCHAIN EVENEMENT DANS

Carnets de Route 2 : Course 2 dominicale

La seconde épreuve se résume avec concision ; C'est en effet presque la copie de celle de la veille. Malheureusement J-M. Fernandes renonce en raison notamment d'un poignet douloureux. Dhaese a cassé son monocylindre au warm up, il n'a pas eu le temps de réparer.
A force de prévenir les pilotes qu'il faut respecter les 20 minutes obligatoires en pré grille sauf de prévenir pour un cas de force majeure qui serait compris....la sanction tombe pour les retardataires. Ils ne sont toutefois admis mais partiront de la pit-lane.

une-carnet2 ledenon

A l'extinction des feux, P. Elkmann s'élance sur les chapeaux de roue. Sébastia dans ses temps de 2014 pourtant lui concède déjà quelques mètres, la course démarre à un rythme plus rapide que samedi. Nous allons revoir le duel Johan Lamalle versus Julien Goullancourt. Cette fois ils réagissent de suite et ne laissent pas P. Gerber s'immiscer, ce d'autant moins que Jaime Zuleta s'est intercaler. Marcel Fleury s'est mis en tête à queue dès l'entame du 1er gauche. Cela va contrarier la fin de peloton. Il ne repart pas. Le temps de le dégager, et le jaune neutralise la zone les premiers tours. A. Joubert se retrouve à la traine suite à cet incident. Il n'ira malheureusement guère loin (Abandon 4ème tour).
Elkmann s'échappe, Sébastia est pourtant plus véloce que la veille, mais l'Allemand réalise 1'17''414''' une amélioration de son record établi aux chronos. Sur les tablettes de la piste, cela devrait s'afficher dans les références. Ainsi lors du GT tour 2015 mi avril, M. Moullin-Traffort a réalisé le meilleur temps du week-end en course en 1'19'' 255''' sur la Ferrari 458 du team AKKA.

Derrière les deux leaders, Lamalle précède Goullancourt. Gerber double Zuleta a une encablure. Peu éloigné, Kévin Ranoarimanana est en châsse. Suivent M. De Oliveira et C.

Vayssié qui n'a toujours pas trouvé l'efficience attendue (Il manque de puissance). Il abandonne peu après, Busby panne moteur s'était déjà mis à l'ombre.
L'ordre est quasi établi, seuls les écarts vont fluctuer. Elkmann distance Sébastia. Les autres sont à des années lumière. En fait la course est animée par duo ; Lamalle et Goullancourt pour une revanche de la veille et plus loin Gerber qui doit résister à Ranoarimanana retrouvé. En effet Zuleta comme samedi régresse tandis que Marc Albin récidive dans une course limpide et régulière. M. Taloc l'imite, ce qui le réconforte d'autant que Ledenon est son dernier rendez-vous actif de la saison. Confalonieri effectue un parcours complet, c'est finalement sa 1ère course en kilomètre parcourus. Romane Didier semble plus en forme, parti difficilement, il s'est ensuite appliqué et avec les abandons énoncés peut remonter dans la hiérarchie.

C'est après la mi-course que Goullancourt parvient à déborder Lamalle du moins pour le pointage officiel car les deux pilotes se livrent en fait un mano à mano indécis. Le suspens pour les places d'honneur ne s'achève que sur la ligne. Dans un dernier effort Lamalle déboite, se décale mais échoue pour 2 dixième sur Goullancourt. 10 secondes plus tard, Gerber à l'aspi déboite, se jette sur la ligne et passe cote à cote avec Ranoarimanana, mais il manquait quelques mètres. Kévin garde l'avantage pour 1 dixième !
Ces quatre pilotes ont été les grands animateurs de l'épreuve. J. Goullancourt est rasséréné, il récolte en effet enfin les fruits de sa préparation.
Jean-Christophe Bourlat

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d