ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light-vert
PROCHAIN EVENEMENT DANS

Carnets de route 3 : Course finale

Une présentation de l'ensemble des pilotes était programmée pour cette double étiquette de Championnat de France. Placés en ligne les pilotes Superkart sont excusés de ne pas remplir les obligations de tenue vestimentaire idoine c'est-à-dire en combinaison car le cuir au soleil aurait cuit à l'étouffé le bipède. Il manquait juste la fanfare.

Cette fois tous les pilotes sont présents en prégrille dans le temps imparti.

ouverture carnet3Au départ, on semble revivre un remake mais la course va être ponctuée de renoncements inattendus. Peter Elkmann fonce de suite mais A.Sébastia se porte à sa hauteur. Durant ce 1er tour, il est ragaillardi, il retente de rester cote à cote dans la descente vers le virage du camion.
Cela promet une bagarre mais ce n'était qu'un feu de paille, Sébastia est distancé. Derrière le duo, nous retrouvons, J. Lamalle et J. Goullancourt qui ne se lâchent décidemment pas mais K.Ranoarimanana est de plus en plus à l'aise, il est à leurs basques précédant P. Gerber, J.Zuleta et C.Vayssié. M. De Oliveira assez lent à l'extinction des feux, attaque, il double M. Albin encore bien placé.
Au 4ème tour Vayssié s'il n'a pas encore trouvé la bonne carburation (Ni allumage) est plus régulier aux chronos, il est plus présent, double Zuleta et se rapproche de Gerber.
Au cinquième passage, la course connait un 1er tournant, Lamalle troisième est en panne.

Elkmann creuse l'écart sur Sébastia qui à son tour renonce dans l'épingle 11 (Amorce de serrage) au tour suivant. Du coup Elkmann n'entrevoit personne derrière lui, Goullancourt est loin, seul et orphelin de son opposant du week-end. Ranoarimanana semble s'acheminer vers le podium. Vayssié sur sa lancée à débordé Zuleta et se rapproche de Gerber qui devrait se méfier. De Oliveira a eu tout le week-end un mauvais feeling avec son châssis, c'est moins pire en cette 3ème course. Il coure avec un casque prêté par V.Fontenille car il s'est fait volé samedi soir en ville. Il a doublé M. Albin qui cumule les tours comme une horloge. Le leader n'a pas besoin de forcer l'allure. Il a bien préparé la 1ère manche du Championnat d'Europe car outre un moteur qui respire il a su trouver un set-up impeccable, maintenant Donington ne présente pas les mêmes caractéristiques. Au pénultième tour, nouveau coup de théâtre Ranoarimanana s'est raté (En fait un support moteur a cassé). Il n'a pas calé, il remet en 1ère mais ses pneus sont morts. P. Gerber qui s'est octroyé une légère avance sur ses poursuivants récupère la 3ème marche du podium. Ledenon s'avère décidemment sa piste où il performe le mieux. Le Colombien Zuleta commence à mieux appréhender un circuit différent des standards qu'il connait. Il a retrouvé du «punch», il réalise deux derniers tours identiques chrono métriquement (En 1'23''9''') ce qui lui permet de reprendre l'avantage sur Vayssié. A nouveau une arrivée ou la place du transpondeur peut suffire à les départager. Marc Fleury est le pilote Suzuki expérimental qui a cumulait les tours terminant chaque course. Avantage celui apporte l'expérience qui lui manque.

Au championnat, Peter Elkmann a une avance considérable. Si mathématiquement tout est possible, il n'est déjà pas loin d'un second titre consécutif, par contre 5 pilotes sont dorénavant dans un mouchoir : Vayssié, Ranoarimanana, Jost s'il confirme sa présence à Nogaro, Goullancourt et Zuleta sont séparés de 5 points au maximum.
Jean-Christophe Bourlat

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d