ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light
PROCHAIN EVENEMENT DANS

Carnets de Route 2 : Surprises et échéance repoussée.

Le suspens au Championnat d’Europe de Superkart reste entier à l’issue de cette première course qui ne va pas se dérouler tout à fait comme prévue. Sachant qu’un résultat sera décompté et quand cas d’égalité parfaite, c’est le vainqueur de la dernière course qui s’attribue le titre, la course pouvait effectivement ne pas s’avérer décisive. Toutefois elle va se révéler combative et relance l’intérêt également pour les places d’honneur très disputées.

 

ouverture carnet-2

En 1ère course, le public déjà nombreux assista à l’envol du quatuor; Marcel Maasmann qui avait bondi, Adam Kout le pôleman, Peter Elkmann qui avait bien anticipé mais a été obligé de se rabattre et Liam Morley. Soit les deux premières lignes qui se sont avérer les plus véloces durant tout le week-end. On s’aperçoit vite qu’ils sont en mesure de prendre la poudre d’escampette. Certes Henrik Lilja ou Andreas Jost restent aux avant postes mais ils vont rouler isolés. Bennett rentre en pit-lane sur amorce de serrage. Jason Dredge a pris un superbe départ au point de s’intercaler 7ème puis même 6ème au 3ème tour mais il va serrer dans la foulée. Kout est le plus rapide. Toutefois nous nous étonnons qu’il ne s’échappe pas. Maasmann d’abord, collé a concédé quelques dixièmes mais guère plus. Puis Elkmann trouve l’ouverture sur Maasmann et vient se blottir derrière le Tchèque. A mi-course, Kout rétrograde. Il a semble-t-il un problème. Il lâche prise. En fait il a un problème de boite, a priori il n’a plus son 3ème rapport. Il poursuit au mieux mais ne joue plus le podium (Il termine 5ème). C’est une première surprise. Nous pensions alors que la victoire échoir à l’Allemand, ce qui cette fois lui conférerait un avantage certain au Championnat. Nouvelle surprise, au 9ème tour, il est débordé par les deux membres rescapés du trio de tête cité. En fait sa « balance » (Répartition de freinage) n’est pas optimale et cela commence à l’handicaper. Ainsi, il ne peut résister à un Maasmann toujours à l’attaque. Le Néerlandais magistral a toutefois failli se faire surprendre par Liam Morley qui lui est plus rapide en fin de course et vient coller à la chicane au point de se jette sur la ligne in extrémis. Derrière cette bagarre des chefs, Lilja et Jost sont restés à 1 seconde d’intervalle jusqu’au 8ème passage. Lilja connaissant à son tour un souci, il va fléchir. Les deux germains G. Kleinemeyer et D. Hentschel vont le doubler.

Pour le dernier nommé c’est enfin une course convenable, la première depuis longtemps. Notons une belle passe d’armes à la porte du top ten qui animera la course entre V. Léthinen, la féminine Priscilla Speelman et C.Hulme, un trio à la poursuite de S.Malm qui a roulé constamment en 9ème position avec son nouveau châssis Nilbor très soigné mais qui est carrossé comme un KZ. Hulme passera la Néerlandaise. Pour son retour en Superkart après trois années d’absence, elle effectue une superbe course. Elle grignote du temps sur Malm à chaque passage. Hulme remontant dans son pare-chocs joue malin et la déborde dans le dernier tour mais c’est au détriment de Léthinen qui perd de la puissance au point de finir avec peine. Le podium récompense Maasmann qui a certes bénéficié des soucis des deux favoris mais dont la victoire ne doit rien au hasard. Morley a eu le déclic au Mans. 3ème podium consécutif. Elkmann est certes 3ème mais pour lui aussi bien que pour Kout tout se jouera le lendemain.
Quatre pilotes sont maintenant susceptibles de conquérir la dernière marche possible du podium final virtuel. Maasmann est théoriquement devenu 3ème mais il a un score à retirer. Intrinsèquement Lilja est encore en lice et Morley n’a rien à perdre. Donington ayant été catastrophique pour lui, il ne peut qu’engranger. L’autre larron est Jost mais il ne semble pas en mesure de ravir la mise. En tout cas l’épreuve offre une confrontation plus large que celle des deux premiers rounds.
Jean-Christophe Bourlat

ASSEN LIVE

LIVE TIMING

RESULTATS CIK

Friday 04 August 2017

  • 09h38 - 10h03 - Free Practice - 25'
  • 13h12 - 13h37 - Qualifying 1 - 25'
  • 16h42 - 17h07 - Qualifying 2 - 25'

Saturday 05 August 2017

  • 13h51 - 14h16- Race 1 - (11 laps)

Sunday 06 August 2017

  • 09h39 - 10h04 - Race 2 - (11 laps)

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d