ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light
PROCHAIN EVENEMENT DANS
Domination totale de Yannick de Brabander
Tome 2 : Verdict de piste La première séance qualificative annonçait sans surprise la physionomie... Lire la suite
Coupe de France de Superkart ; Fidélité à Croix
Tome 1 ; Contexte En parallèle du Championnat de France KZ Long Circuit se déroulait la Coupe de F... Lire la suite
Peter Elkmann wins twice and takes contro at Assen
The match between Germany’s Peter Elkmann (Anderson / VM) and the Czech Adam Kout (MS Kart / DEA)... Lire la suite
Peter ELKMANN s'impose deux fois et prend le large à Assen
Le duel entre l’Allemand Peter Elkmann (Anderson/VM) et le Tchèque Adam Kout (MS Kart/DEA) a bien... Lire la suite
L’Europe du Superkart à Assen devant une foule attendue
La deuxième épreuve du Championnat d’Europe CIK-FIA de Superkart se déroule les 4 & 5 août... Lire la suite

Carnets de Route 4 : Finale

La grille est sportivement plus adéquate. Elle s’établit comme aussi bien en Auto qu’en Karting traditionnel, en reflétant les résultats précédents. Logiquement Sebastia et Harvey en 1ère ligne mais notons qu’ils n’ont gagnés qu’un seul rang puisqu’ils sont toujours demeurés devant depuis le début du week-end. Par contre, Vayssié se retrouve en seconde ligne alors que Goullancourt est relégué en 5ème ligne, ce qui compromet ses chances en théorie.

ouverture Vigeant2015carn4

 

Marc Albin est non partant. Le Niçois peut s’inquiéter de la catastrophe climatique qui s’est abattue sur sa zone. Les pilotes échaudés par le départ de la course matinale s’avancent vers la ligne prudents, ce dont profite J.Goullancourt pour avec une promptitude insoupçonnée se faufiler entre les deux lignes et réaliser un départ canon. Au freinage il prolonge son effort et plonge, il prend le commandement. Scénario incroyable. Sebastia s’est méfié de l’extérieur et se rabat derrière Harvey. Zuleta les colle. Plus loin nous assistons à la recomposition du duo aux couleurs anglaises du moins celle du team international avec Bjerge et Chermaz. J. Lamalle a été également prompt mais il partait 6ème ligne en raison de son abandon en 1ère course et ne peut que se placer aux basques des pilotes Redspeed. Le renversement de situation concerne C.Vayssié qui a voulu lui aussi déborder la 1ère ligne mais pneus froids, poussette, toujours est-il qu’il s’est offert un tête à queue non rédhibitoire mais inutile pour le suspens. Il est caché au sein du peloton au 12ème rang au premier passage. Vexé, il entame une brillante remontée, déjà 8ème en fin de seconde boucle. Au 3ème tour Sébastia impérial déborde Goullancourt et s’octroie peu à peu une avance suffisante. Harvey colle à Goullancourt mais le pilote de Rosny réagit. Il essaye de maintenir l’écart raisonnable avec Sébastia. Son rythme va s’améliorer en fin de course. Au 5ème tour derrière les quatre pilotes nommés aux avant-postes, le groupe des poursuivant est regroupé et turbulent, susceptible de se modifier. Lamalle attaque ses adversaires, Vayssié se rapproche. Dans la courbe qui conditionne la ligne droite Chermaz sort trop large, Lamalle peut le doubler, Vayssié plonge instantanément pour les doubler conjointement mais c’est trop il ressort lui aussi large décroisé. Nous les pointons donc provisoirement dans l’ordre suivant ; Bjerge qui précède Lamalle, Vayssié et Chermaz. Au tour suivant Vayssié parvient à prendre le meilleur sur le Suédois au même endroit. Zuleta (4ème) qui suit le mouvement du groupe leader tire tout droit au 7ème passage. Le trio de tête est maintenant distendu mais irrattrapable sauf ennui mécanique, d’ailleurs Harvey cède du terrain. Vayssié déborde Lamalle mais il ne peut plus avoir d’autre objectif sauf de se préserver de ce dernier. Derrière Chermaz nous notons la progression de K.Ranoarimanana. Plus loin pointent J-M. Fernandes et Ledoux, puis P. Delcroix dont le dernier tour sera de trop. La dernière boucle est décidemment un cauchemar pour Bjerge. Il avait certes fléchi mais il doit renoncer sans encore voir le drapeau à damiers.

A la suite du podium immédiat, sur lequel Goullancourt et Harvey montent pour la seconde fois du week-end mais la 1ère ensemble, Eric Sévère peut malgré l’absence de Peter Elkmann offrir les coupes relative au Championnat de France. Zuleta rejoint alors Goullancourt (2ème au général) et Vayssié (3ème). Le Trophée Michel Fabre (Meilleur Rookie) est remis par Gilles Fabre son fils et ex pilote de Kart émérite au Colombien. Pour l’occasion il s’agit d’un trophée original œuvre d’artiste (Fernando Costa). Trois participations seulement pour Alexandre Sébastia cette année qu’il avait pourtant annoncée sabbatique. Il a récolté 7 podiums sur 8 manches, espérons que cela le remotive pour 2016. Il pourrait jouer la locomotive tricolore dans un championnat susceptible de recevoir plus de pilotes néerlandais ou anglais en raison de l’arrêt prédit de la Série Allemande ESS. Nous vous tiendrons informé des perspectives qui vont vite se décanter (Fin octobre).
Jean-Christophe Bourlat

DIJON 2017 LIVE

LIVE TIMING

Liste des engagés pdficon small

Horaires pdficon small

Vendredi 06 Octobre 2017

  • 15H20 à 15H40 - ESSAI QUALIFICATIF 1 (20’) OFFICIAL TIME SESSION

Samedi 07 Octobre 2017

  • 09H55 à 10H15 - ESSAI QUALIFICATIF 2 (20’) OFFICIAL TIME SESSION
  • Classement des essais qualificatifs
  • 16H35 - Course 1 - Race 1 (41.8 kms soit 11 tours)

Dimanche 08 Octobre 2017

  • 09H30 - Course 2 - Race 2 (41.8 kms soit 11 tours)
  • 16H25 - Course 3 - Race 3 (41.8 kms soit 11 tours)

BOOKLET DIJON 2017 icone-pdf

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d