ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light
PROCHAIN EVENEMENT DANS
Domination totale de Yannick de Brabander
Tome 2 : Verdict de piste La première séance qualificative annonçait sans surprise la physionomie... Lire la suite
Coupe de France de Superkart ; Fidélité à Croix
Tome 1 ; Contexte En parallèle du Championnat de France KZ Long Circuit se déroulait la Coupe de F... Lire la suite
Peter Elkmann wins twice and takes contro at Assen
The match between Germany’s Peter Elkmann (Anderson / VM) and the Czech Adam Kout (MS Kart / DEA)... Lire la suite
Peter ELKMANN s'impose deux fois et prend le large à Assen
Le duel entre l’Allemand Peter Elkmann (Anderson/VM) et le Tchèque Adam Kout (MS Kart/DEA) a bien... Lire la suite
L’Europe du Superkart à Assen devant une foule attendue
La deuxième épreuve du Championnat d’Europe CIK-FIA de Superkart se déroule les 4 & 5 août... Lire la suite

Retour sur la dernière épreuve de la saison : Outre l’enjeu majeur exposé auparavant pour le podium final du Championnat de France c'est-à-dire les deux places à conquérir derrière l’Allemand Peter Elkmann titré avant le terme de la saison, c’était l’occasion pour les uns de retrouver l’ambiance du Superkart (F. Ledoux, E. Robbrecht, C.Vandemeulebroucke ...) et pour d’autres de s’affirmer pour l’année prochaine voire de convaincre.

63 2256

Parmi les nouveaux participants annoncés en début d’année, plusieurs matériels expérimentaux étaient attendus au cours de la saison. Il sera bientôt temps de faire le bilan de ceux-ci ou de leur avancée pour les moins aboutis. Tous ont été lancés dans la perspective de développer le Superkart en privilégiant un accès facilité via un premier palier. L’idée d’accepter une seconde division a déjà été validée par la FFSA, ce pour permettent aux promoteurs d’avoir un objectif tangible, pour autant, à eux de se frotter à la compétition soit pour leur développer, soit pour démontrer le bien fondé de leur concept, soit pour se situer, soit d’abord pour se faire plaisir et participer.

Au Val de Vienne, le projet Suzuki 1000 a conclu sa saison sportive en affichant sa progression par une performance notable. Rappelons qu’il s’agit d’un projet de 4 Temps. Historiquement, il s’agit de la seconde approche admise en France, après celle du moteur Aprilia vue ces deux dernières années mais qui souffrait de problème d’adaptation à la discipline. Ce moteur (Suzuki 1000) issue d’une moto actuelle n’a pas été confronté à de réel problème de fiabilité, plus à des détails d’intégration pour ses premiers pas, comme découvrir que le faisceau électrique devait être adapté. Nogaro a permis d’étoffer les expériences, plusieurs pilotes ont tenté leur chance, avec pour meilleur résultat une place de 7ème au scratch. Honorable en lecture rapide mais difficile de situer la valeur de cette prestation, ne sachant pas quelle pouvait être le degré de performance de l’engin. En théorie les chevaux existent (100ch), ce qui laissait présager d’un chrono minimum mais le poids est légitiment plus conséquent, le couple est totalement différent. La philosophie du concept (4T) est orientée sur un roulage maximum sans la moindre intervention mécanique, l’optimisation d’un bon « set-up » n’étant pas la priorité lors des premières courses.

Pour leur troisième participation, celle du Vigeant parait la plus encourageante. 8ème pour meilleur score mais surtout rang répété et obtenu à la loyale sans être favorisé par des abandons éventuels qui ont d’ailleurs été faible ce week-end. De plus Jean-Marc Fernandes a pris d’excellents départs, un premier tour aux avant-postes remarqué avant d’être doublé au freinage de la longue ligne droite. En résumé ; 11ème de la première course. En seconde course, les écarts ont été annihilés par la Safety-car sans que cela ne change le sort des pilotes du team. Fernandes rentre dans le top dix (8ème) et Marcel Fleury frappe à sa porte (11ème). J-M. Fernandes récidive en course 3, suivi pas loin par M. Fleury (Derrière F. Ledoux intercalé), malheureusement ce dernier s’offre au 8ème tour une figure qui lui fait perdre du terrain. D’autre part, l’écart chronométrique s’amenuise ; 1’’40’’508’’ (Fernandes en Course 1) pour meilleur temps alors qu’A. Sébastia (DEA) le plus rapide de tout le week-end avait réalisé lors de la même course 1’33’’996’’’. (Son tour le plus rapide du meeting).
Depuis la Coupe de France à Croix en Ternois en, le baquet a été occupé par divers pilotes qui découvrent aussi bien le Superkart que ce 4 temps mais parmi eux, certains ont l’expérience de la vitesse (Michel Trollé le 1er Champion de France de Superkart avant sa brillante carrière monoplace, Morgan Weber pilote émérite en KZ, etc.) et leur feed-back au débriefing aborde également les réglages châssis, ce qui semble-t-il fait progresser l’équipe plus concentré sur le pilotage. Au Vigeant, nous avons également croisé Alexandre Lafourcade (Ex pilote de N100) assidu le vendredi qui prenait goût à un retour en piste après quelques saisons sabbatiques.
Jean-Christophe Bourlat

DIJON 2017 LIVE

LIVE TIMING

Liste des engagés pdficon small

Horaires pdficon small

Vendredi 06 Octobre 2017

  • 15H20 à 15H40 - ESSAI QUALIFICATIF 1 (20’) OFFICIAL TIME SESSION

Samedi 07 Octobre 2017

  • 09H55 à 10H15 - ESSAI QUALIFICATIF 2 (20’) OFFICIAL TIME SESSION
  • Classement des essais qualificatifs
  • 16H35 - Course 1 - Race 1 (41.8 kms soit 11 tours)

Dimanche 08 Octobre 2017

  • 09H30 - Course 2 - Race 2 (41.8 kms soit 11 tours)
  • 16H25 - Course 3 - Race 3 (41.8 kms soit 11 tours)

BOOKLET DIJON 2017 icone-pdf

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d