ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light-vert
PROCHAIN EVENEMENT DANS
Elkmann s’envole au Classement du Championnat
Les aventures des pilotes Superkart seront relatées par étapes prochainement mais il faut bien adm... Lire la suite
Superkart : Etape Cévenole en famille
L’épreuve de Lédenon constitue la seconde manche du Championnat de France de Superkart lors de c... Lire la suite
Confirmation
Carnets de Route 3 : Course animée La seconde manche a été plus animée au départ. Jost et Clark... Lire la suite
Elkmann s’envole
Carnets de Route 2 : Peter marque les esprits La première course de la saison s’élance vendredi... Lire la suite
Retour à Magny-Cours relooké
Carnets de Route 1 : Peter Elkmann explose le record Compétition en jours de semaine, ce n’est pa... Lire la suite

Carnets de Route 1 : Premiers roulages

Retrouvailles
C’était donc le lancement de la saison avec la 1ère épreuve de Superkart ces 25, 26 et 27 mars. En raison de l’ouverture conjointe à Silverstone manquent K.Busby et ses affiliés en raison de leur participation en monocylindre. L. Morley avait aussi choisi de reste au pays. Il a outrageusement dominé ses compatriotes mais à regarder de plus près, ils n’étaient que trois bicylindres au milieu des mono et quatre temps nationaux (F450) sur le circuit Britannique.

Seul Jason Dredge aurait pu lui donner la réplique mais il a eu trop de soucis. Passer lui le message qu’il n’y a pas de gloire à courir seul, qu’il rejoigne le plateau dès Zandvoort.

ouverture carnet1
Certes l’entrée après 18 h le vendredi décidé par la direction du circuit reste un des inconvénients de ce circuit. L’équipe de l’ASA se renouvelant quelques messages ont pu être délivrés et l’ASA a reconnu qu’avec le Superkart vivant en autonomie c’était finalement simple à gérer. Dans l’ensemble le week-end s’est mieux déroulé que l’an passé. Les pilotes plus disciplinés. Si Georges a parfois attendu en se morfondant dans son box réservé, seuls deux pilotes n’avaient pas respecté l’horaire des vérifications techniques au moment du briefing.
Le plateau est éclectique et bien préparés en général mais les conditions climatiques ne vont pas favoriser une progression de développement. Le brouillard, la pluie et le soleil ont alterné modifiant la donne alors que très peu d’essais étaient octroyés. Samedi matin le brouillard empêchait de démarrer, la séance fut donc annulée. Il a fallu négocier ferme pour obtenir une session de rattrapage. Le samedi étant le jour le plus chargé cela commençait mal, A.Jost un peu furieux sur le coup se calmait vite. Emmanuel Vinuales est venu avec JM Marchese en visiteur attentif, du coup beaucoup me demandèrent ce qu’il ferait cette année. Suspens. Nous découvrions les couleurs du Tam Falcon qui avait loué un stand. Thierry Savard et Jaime Zuleta étrennaient leurs nouvelles combinaison (Ligne de Course) cuir personnalisées (Fond noir) L’Ambiance fut assez décontractée et les discussions entre les roulages ouvertes.

Qualifications
Les qualifications ont donné lieu à un duel entre Elkmann (MSKart/VM) et son compatriote Andréas Jost (Anderson/VM) à qui le circuit de Dijon réussi habituellement. En première session le second devançait le favori et seul V.Léthinen avait tourné en moins de 1’20’’.
Alexandre Sébastia (Anderson /DEA) sans roulage serrait dès ses premiers tours de piste. La seconde séance sous un soleil enfin revenu permettait à tous les concurrents d’améliorer. Julien Goullancourt (Anderson/DEA) se montrait déjà à son avantage mais derrière les Allemands., Sébastia s’emparait de la pôle en fin de session (1’17’’132’’’) et serrait à nouveau juste après, c’est alors que P.Elkmann réalisait un super tour lancé en 1’16’’029’’’. C’est le meilleur chrono depuis 2009, nous pouvons le qualifier de record «non officiel», celui de D.Payart datant d’un circuit légèrement modifié. La seconde ligne devenait entièrement germanique avec Jost et D. Hentschel (Anderson/DEA), la suivante 100% française avec Goullancourt et J.Lamalle (MSKart/VM) qui avait pris possession d’un nouveau châssis (2015). Le duo de Lédenon reconstitué. Déception pour la nouvelle équipe Falcon Rs, manque de roulage préparatoire probablement mais divers ennuis contrariaient la mise en route. Thierry Savard (PVP/FPE) découvrait un problème de frein (PVP ancienne génération) qui allait s’avérer rédhibitoire.
D.Hentschel après une saison 2015 désastreuse retrouvait le sourire de rejouer placé, d’autant que sa femme enceinte l’accompagnait.
Jean-Christophe Bourlat

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d