ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light-vert
PROCHAIN EVENEMENT DANS
Peter Elkmann logique-Mans
La finale du Championnat d’Europe FIA-CIK de Superkart s’est tenu au Mans les 28 & 29 octobr... Lire la suite
Jost surgit du Brouillard
Carnets de Route 3 : Courses décalées Dimanche matin, le brouillard (et la bruine) est tombé sur... Lire la suite
Jost adore Dijon
Carnets de Route 2 : Jost s’impose avec maitrise La première course a offert un spectacle animé... Lire la suite
D’une Ralt F2 à un MSkart
Carnets de Route 1 : Mise en route express Le Superkart s’intégrait au Dijon Motors Cup de l’op... Lire la suite
KARTMAG N°191  dans les kiosques!
Sommaire KART mag 191 Octobre - Novembre 2017Sortie: 27 septembre 2017 - L’Actu du mois> L'actu... Lire la suite

Carnets de Route 1 : Mise en Route

Lors de cette seconde manche du Championnat de France sur le circuit Gardois ensoleillé qui recevait en parallèle le Championnat KZ2 Long Circuit, le temps de roulage était propice aux divers tests et surtout à retrouver ses marques pour ceux en manque de roulage. (J.Goullancourt pour les raison évoquées précédemment, K.Ranoarimanana pour sa 1ère sortie depuis longtemps, A.Joubert de retour avec un matériel MSkart/VM et qui cherche à vendre un des derniers FPE sorti, G.Rivet qui débute....

E.Confalonieri avec son nouveau-ancien PVP, etc. mais pas de C.Kinsey). Le vendredi l’activité bat son plein car les séances s’enchainent entre KZ et Superkart.

ouverture carnet1Ledenon201

Samedi, le premier verdict est attendu. La première qualification présage du rythme auquel il va falloir s’attendre. Alexandre Sébastia (Anderson/DEA) dans son fief établit un nouveau record en 1’17’’452’’’. De bonne augure mais ce record ne tient que 10 minutes, Peter Elkmann (Anderson /VM) place la barre encore plus haut (1’16’’407’’’). Yannick De Brabander (MSkart/VM) ne parvient pas à se rapprocher de cette marque mais obtient une place logique (3ème). Bien que déçu, il est lui aussi plus rapide que la référence 2016 (Ancien record 1’18’’536’’’). La seconde séance permet au Colombien Jaime Zuleta (MSkart/VM) de se mettre en valeur en améliorant sensiblement son chrono (Gain de 1seconde et demi) mais cela ne modifie guère la hiérarchie. Il réalise le 5ème temps derrière Andréas Jost (Anderson/VM). Il est tout sourire de l’obtention de cette position. Le week-end démarre difficilement pour le vice-champion 2016, Julien Goullancourt (Anderson/DEA). En manque de roulage, il fatiguait vite en essais mais voilà qu’il casse sa boite. Chevaleresque Sébastia qui partage le box DEA (Présent avec P.Deray en KZ2) lui propose son moteur de rechange mais il ne parvient pas à faire un chrono. Il devra s’élancer dernier.

Ledenon 2017

La première course est symptomatique du week-end. De Brabander démarre sur les chapeaux de roues, prend le commandement devant Elkmann et Sébastia. Les autres ne peuvent suivre un tel tempo. Léo Kurstjens et J.Zuleta, les deux pilotes du team Karting Paradise (MSkart/VM) s’élancent parfaitement et se placent devant le peloton. Les deux pilotes sont en verve. Il manque Etienne Aebischer, poussé dans les graviers au 1er virage. Elkmann déborde De Brabander et commence à s’échapper. Sébastia tarde à recoller au Flamand, revient puis recède quelques mètres. Il glisse trop, inexplicablement son set-up s’est dégradé et pourtant il recolle au Flamand. Jost était parti correctement mais dès le second tour affichait des chronos assez lents. Il va retrouver enfin une allure correcte lui permettant de revenir sur le duo Zuleta - Kurstjens (qui ont inversait leur ordre) puis le dépasser mais très loin de la tête de course. Goullancourt progressivement remonte. Il est maintenant en vue d’Ingvar Bjerge, Johan Lamalle et Carlo Chermaz. Il va les déborder l’un après l’autre. Il termine 7ème, ce qui peut être considérer comme une satisfaction eu égard aux circonstances. Hormis ces pilotes réguliers, on notera que Philippe Gerber retrouve des couleurs à Lédenon. Il échoue néanmoins aux portes du top dix. Le 4 temps de Teddy Legendre est comme prévisible plus à l’aise sur ce toboggan. Il précédait en piste nombre de bicylindres, et c’est en vitesse de pointe qu’il ne pouvait résister mais il a été plus rapide que le monocylindre du Team Coyote certes pas optimisé.
Jean-Christophe Bourlat

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d