ACCUEIL
en fr

logo-karting-paradiseshop-racing1pieces-auto-discount

starting-light-vert
PROCHAIN EVENEMENT DANS
Peter Elkmann logique-Mans
La finale du Championnat d’Europe FIA-CIK de Superkart s’est tenu au Mans les 28 & 29 octobr... Lire la suite
Jost surgit du Brouillard
Carnets de Route 3 : Courses décalées Dimanche matin, le brouillard (et la bruine) est tombé sur... Lire la suite
Jost adore Dijon
Carnets de Route 2 : Jost s’impose avec maitrise La première course a offert un spectacle animé... Lire la suite
D’une Ralt F2 à un MSkart
Carnets de Route 1 : Mise en route express Le Superkart s’intégrait au Dijon Motors Cup de l’op... Lire la suite
KARTMAG N°191  dans les kiosques!
Sommaire KART mag 191 Octobre - Novembre 2017Sortie: 27 septembre 2017 - L’Actu du mois> L'actu... Lire la suite

La finale du Championnat d’Europe FIA-CIK de Superkart s’est tenu au Mans les 28 & 29 octobre, cette épreuve servait conjointement de support à l’ultime étape du Championnat de France.

L’épreuve a été malheureusement amputée de l’ultime course mais sans que cela ne change sportivement l’issue des deux Championnats dessinée dès la première course. Après avoir échoué de peu ces deux dernières années pour le championnat CIK, l’Allemand Peter Elkmann l’emporte. Il est donc doublement titré (France et Europe). C’est logique, il a en effet été le plus rapide toute la saison.

ouverture mansCik2017

Comme annoncé, le Tchèque Adam Kout (MSKart/DEA) double champion d’Europe sortant avait minutieusement révisé son matériel depuis sa dernière sortie (Dijon). Il réalise le meilleur chrono de la première session de qualification en s’approchant du record du circuit (1’33'157’’’). Il devançait Elkmann (Anderson/VM) de 6/100è seulement. Andreas Jost (Anderson/VM) précède avec un faible écart Liam Morley (Anderson/DEA) mais il lui avait été signifié officiellement sa disqualification de l’épreuve d’Assen le privant de deux podiums. Le classement CIK était donc recalculé, permettant à Morley de croire au podium final.
Jason Dredge (Anderson/PVP) 5è se glisse devant Yannick de Brabander (MSKart/VM). Julien Goullancourt (Anderson/DEA) meilleur des francophones se place (8è). La seconde séance permet à presque tous d’améliorer sauf aux leaders. Alexandre Sébastia (Anderson/DEA) en profite pour s’intercaler en 3è ligne à coté de De Brabander. Les conditions sont clémentes.

Le départ de la première manche s’effectue sur les chapeaux de roue, la course se décante dès le premier tour. En effet un nombre conséquent de concurrents disparaissent sur problèmes mécaniques. Goullancourt fait un tête à queue et repart dernier loin. De Brabander rentre (Moteur), Priscilla Speelman (MSKart/VM) casse dans la foulée complétant une épidémie de casse moteur de ses coéquipiers. Cela touche Ricardo Van Dijk qui avait bondit en 5è position. Elkmann et Kout collés l’un à l’autre sèment le duo Jost et Morley, eux même lâchant Dredge, Leo Kurtjens (MSKart/VM) excellemment parti, Daniel Clark (Anderson/VM) et Etienne Aebischer (MSKart/VM). Alexandre Sébastia a besoin de quelques tours pour faire chauffer ses pneus, alors seulement il peut entamer sa remontée. Dredge abandonne au cours de la 5è boucle (Embrayage). Elkmann et Kout s’échappent tandis que Morley déborde Jost. Derrière les autres protagonistes ont cédé du terrain mais animent l’épreuve avec notamment Clark, Sébastia et Aebischer. Kurstjens fléchit, il est repris par les Nordistes, Vésa Léthinen (MSKart/VM) d’abord puis Ingvar Bjerge (Anderson/VM). Elkmann maintient son rythme. Kout a compris. La tendance est identique entre Morley et Jost. Sébastia lâche ses adversaires (5è). Aebischer redouble Clark pour le gain d’une place honorable. Le peloton est plus loin d’autant qu’il va perd Carl Hulme et Bjerge tout à la fin. Goullancourt tourne dans de bons chronos et remonte mais il partait de trop loin pour compenser son maudit départ. Dans le cadre du Championnat de France, Goullancourt espérait devancer Kurstjens, il sauve in extremis quelques points, l’enjeu est le podium final avec également Aebischer en lice et auteur d’une course remarquable. Morley est lui hors classement.

Le dimanche le climat a changé, nuageux parfois humide. La seconde course retardée devait se dérouler sur une piste presque sèche en pneus slick. Un incident se produit lors du 1er tour, l’intervention nécessaire bloque la piste et se prolonge, le drapeau rouge est de rigueur. Finalement la course est annulée. Au niveau Européen avec 4 victoires sur 5 scores, Elkmann remporte la mise devant son «éternel» rival Kout et Morley.
Au championnat de France, Elkmann avait déjà glané le score maximum depuis Dijon, Jost second était aussi indéboulonnable. Goullancourt récupère le 3è rang au bénéfice des décomptes pour 1 seul point face à Kurstjens. Il est toutefois dépité car il avait les moyens de s’affirmer plus largement ce week-end.
Championnat de France ; Epreuve du Mans 28 octobre 2017
Course 1: 1. Peter Elkmann, 2. A.Kout, 3. A.Jost , 4. A.Sébastia, 5. E.Aebischer, 6.D.Clark, 7. V.Lethinen, 8. L.Kurstjens, etc.
Championnat classement final: 1.Peter Elkmann 246 points, 2.A.Jost 173 pts, 3. J.Goullancourt 101 pts, 4.L.Kurstjens 100 pts, 5.E.Aebischer 94 pts, 6.A.Sébastia 90 pts et A.Kout 90pts, etc.

 

RESULTATS-CLASSEMENTS 2017

SUPERKART 2017

Championnat d'Europe 2017

Numérotation 2017 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Coupe de France 2017

FR

Calendrier Superkart 2017

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2017 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

pub-l3d