HAUTE SAINTONGE
en fr

Carnets de Route 1 : Peter Elkmann explose le record

Compétition en jours de semaine, ce n’est pas habituel en Championnat. Les conditions climatiques seront excellentes toute l’épreuve. Le programme avait été changé peu de temps avant. En fait l’opérateur Creventic veut réduire la voilure et occuper moins de temps de piste, eu égard au faible nombre de compétiteurs en TCE. Le jeudi, commence calmement, par les retrouvailles et les échanges verbaux. Pour une fois presque tous les présents passent au contrôle technique avant la pause.

Ouverture Carnet 1 Magnypos 

Les deux sessions d’essais libres en fin de journée semblent déjà indiquer que Peter Elkmann est fin prêt après ses essais fructueux à Most (Tchéquie) avec son nouvel ensemble Anderson/VM. Le Rookie Julien Poncelet (MSKart/VM) a du mal à démarrer lors de sa première prise en main, état récurrent des pilotes de KZ puis il rode sagement. Daniel Clark (Anderson /VM/ Redspeed) qui a pourtant préparé cet événement avec soin casse sa boite de vitesse. Handicap majeur car il ne peut rouler ce jour or il ne connait pas Magny-Cours. Plusieurs prennent leurs marques. Etienne Aebischer qui a acquis un MSKart d’occasion est encore aux couleurs du Team Karting Paradise alors que son ex-PVP est maintenant dévolu à Philippe Gerber. Ingvar Bjerge (Anderson /FPE) nouveau casque blanc mat est confronté à divers problèmes mécaniques.

Vendredi la 1ère qualification est matinale or il fait très frais même si le ciel est dégagé. Pourtant Elkmann bat largement le record du circuit, ce qui était prévisible mais ce qui l’était moins c’est l’écart qu’il creuse avec des pilotes comme Adam Kout (MSKart/DEA) ou Yannick de Brabander (MSKart/VM) au minimum 1 seconde à tout moment de la séance. Peter Elkmann travaille, il ne se satisfait pas du résultat. Avec son fidèle mécano Jan Jehlik, ils prennent des notes et s’activent. Au point d’améliorer régulièrement et finalement de pulvériser le record du circuit de plus de 2 secondes et demi ! Pôle provisoire en 1’36’’576’’’, De Brabander est second mais loin. Kout est désappointé même s’il ne le manifeste pas ostensiblement. Alexandre Sébastia (Anderson /DEA) est prudent mais fait partie des 4 sous la barre des 1’40’’. Il est soutenu par Julien Goullancourt qui est venu assister à l’épreuve sans béquilles. Poncelet commence à apprivoiser la bête, il est 6ème et 2ème tricolore. Jürgen Reinke est plongé dans les ennuis notamment moteur.

La seconde séance à mi-matinée permet à tous ou presque d’améliorer. Quatre pilotes seulement ne progressent pas dont le pôleman qui a du tester une autre voie mais il est néanmoins le plus rapide encore devant le Belge Yannick De Brabander qui s’offre un 1’37’’265’’’ très proche de l’Allemand. A.Kout (3ème) améliore sensiblement mais avec 1’38’’116’’ reste loin du chrono de la pôle. Poncelet s’élancera 5ème c’est un début remarqué dans la discipline. Andreas Jost (Anderson /VM) n’est que 6ème en panne en seconde session. Le nouvel ensemble 4 temps (KTM-500cc) en développement de Teddy Legendre rend plus de 10 secondes au tour mais le circuit de Magny-Cours ne l’avantage pas, par contre sa fiabilité est déjà une réussite, aucun pépin n’est venu émailler les essais et les qualifications.

Jean-Christophe Bourlat