LE MANS
en fr

Les aventures des pilotes Superkart seront relatées par étapes prochainement mais il faut bien admettre que les 3 courses au programme du meeting de Lédenon ont présentées des similitudes, le Belge Yannick de Brabander prenant des départs canon, Peter Elkmann attendant au moins un tour avant de la déborder et Alexandre Sébastia devant être le 3ème protagoniste de pointe.

L’épreuve de Lédenon constitue la seconde manche du Championnat de France de Superkart lors de ce dédié au Karting les 20 et 21 mai. Ce sera la 3ème participation commune avec le Championnat de France KZ-Long Circuit sur le circuit Gardois qui recueille tous les suffrages auprès des participants de toutes les catégories. En Superkart la satisfaction de ce début de saison vient du niveau affiché dès l’ouverture à Magny-Cours mais cette étape cévenole parait déjà cruciale pour presque tous les candidats au podium excepté le leader.

Carnets de Route 3 : Course animée

La seconde manche a été plus animée au départ. Jost et Clark réitèrent leur départ canon mais devant eux les concurrents ne lâchent rien. Le niveau est élevé. Yannick De Brabander s’infiltre déborde Elkmann puis résiste, Kout élargit trop et du coup gêne Sébastia, mais les deux se reprennent très vite. Elkmann tente plusieurs fois de passer le Belge qui ne veut pas se laisser faire, répond avec fermeté au virage du Lycée et tente de maintenir son avantage. Ce duel permet à Kout, Jost et Clark de garder le contact.