ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

La «French Cup» épreuve unique profite d’une exposition inédite, d’une organisation hors paire même si elle s’accompagne de ces contingences obligatoires. Si la quasi-totalité des concurrents connaissait Magny-Cours, le cadre et l’atmosphère particulière d’un GP de F1, l’effervescence des stands, motive fortement les pilotes de SuperKart, dommage toutefois que la 1ère course soit réduite à 7 tours, bien courts ! Les Britanniques aiment décidément Magny-Cours, déjà en vue lors de la 1ère manche du Championnat d’Europe tenue précisément sur le circuit nivernais en mai, ils monopolisent les podiums ou seul le Suédois Stéphan Malm s’intercale et pourtant celui-ci méritait-il mieux qu’une seule apparition. Les deux courses du programme voient finalement les mêmes protagonistes se livrer la suprématie de l’épreuve, les victoires ne se concrétisèrent pourtant jamais avant le passage sous le drapeau à damiers, offrant un super spectacle.Cette French Cup présentait une forte délégation suédoise et allemande (9 concurrents chacune) fière de participer à l’événement. Nous présentions un niveau relevé rendant difficile d’aller chercher les places d’honneur et sans pitié à la moindre défaillance mécanique, en effet des critères de sélection avaient été établis pour restreindre le nombre d’engagés au quota réglementaire directement qualifiable soit 41 protagonistes mais il n’empêche que les plus jeunes considérés véloces dont l’expérience est plus récente dans la discipline sont surpris du rythme imposé, mais nous ne doutons pas que ce vécu leur sera profitable à terme. Dès la 1ère course de F3 terminée, en ouverture du meeting le samedi, les Superkarts s’élancent un peu dans l’inconnu. Malcolm Crowe prend le meilleur départ emmenant Mark Owens, Stéphan Malm, le benjamin Morgan Valverde, suivent de près Gavin Bennett, vainqueur de la 1ère manche européenne 2007, Alexandre Sébastia, Poul Petersen le constructeur devenu motoriste & Mickael Warn. Malheureuse surprise, Damien Payart le sextuple champion de France, vainqueur lui aussi à Magny-Cours en mai dernier abandonne sur casse moteur. Au 2ème passage, Malm est dans l’aileron de Crowe accompagné d’Owen & Bennett, à une encablure suivent Valverde qui va céder du terrain, Sebastia, et Warn. L’écart se creuse entre ces pilotes et le groupe de châsse dont le leader est Mané Vignjévic récent vainqueur à Nogaro avec son moteur PVP préparé par Daniel Michaux. Ce dernier est le plus rapide en piste (meilleur chrono en 1’41’’411) et remonte. Crowe et Malm vont se livrer un duel serré, ils se redoublent à plusieurs reprises. L’issue de la course demeure indécise jusqu’au bout, Bennett et Owens revenant sur les talons des deux leaders. Malm connaissant des soucis avec son sélecteur de boite, ne peut plus espérer jouer la gagne. Dans le dernier tour, Owens tente de déborder Crowe sans succès. Bennett prend la 3ème place à Malm. Warn et Vignjévic sont bien revenus. Mentions aux deux autre français Sébastia et Valverde qui terminent de concert.A noter que Sébastia utilise un ensemble 100 % français (EMA-FPE). Il restait encore quelques spectateurs férus au moment de la mise en place des SuperKart pour les 10 tours de la Course 2, après pourtant un temps d’attente très long, en raison de l’interruption de la course de GP2, consécutive à l’accident d’Ernesto Viso. Crowe prend à nouveau le leadership avec Bennett et Owens. Le scénario semble répétitif mais n’en offre pas moins de superbes empoignades. S.Malm pointe au 4ème rang, mais pas au contact direct, il emmène Vignjévic, Warn, Sébastia et Valverde à nouveau ensemble, et Lacoste. Le trio de tête réitère ses passes d’armes enthousiasmantes, Malm s’extirpe du groupe Vignjévic. Alors qu’il est collé à l’aspi de Crowe, Bennett casse et termine dans les graviers, la course semble se focaliser au duo vedette qui s’en donne à cœur joie, mais Malm super motivé grappille les dixièmes. Il lâche le groupe Sébastia, Vignjévic, Lacoste auxquels s’est joint Benjamin Mahé 13ème au 1er passage, mais M.Knauder qui se frayait le même chemin que lui, donne des frayeurs à l’assistance. Il s’envole, percute Lacoste et Mahé, heureusement retombe à plat sur ses roues. Warn et Valverde ont rétrogradé suite à un accrochage. A Adélaïde Owens (ADE-FPE) passe son compatriote, Malm (PVP-FPE) en profite pour recoller, le trio accentue son avance sur le groupe d’outsiders. Comme en course 1 le final est indécis, Malm trouve dans le pénultième tour l’ouverture, mais Owens ne veut pas en rester là, dans le dernier virage il attaque par l’extérieur, touche Malm qui part en tête à queue. Le podium est célébré avec cette double victoire de Crowe impérial (Anderson-FPE), Malm furieux, aura gain de cause sur tapis vert, Owens pénalisé sera rétrogradé au 3ème rang. Plus loin Mahé (PVP-PVP Ferro) finit meilleur des français qui terminent en tir groupé aux places d’honneur. Valverde (PVP-FPE) est meilleur Rookie.

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...