ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite
La finale se prépare par étapes
Carnet 1 : Vendredi d’avant matchC’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Cha... Lire la suite
Le Superkart joue sa finale à Dijon
La 3e manche du Championnat de France associée à la Coupe de France se déroule sur le Circuit de... Lire la suite
Superkart dans le Gers : Elkmann sous la Chaleur
C’est sur le circuit Paul Armagnac-Nogaro que se tenait la 2ème épreuve du Championnat de France... Lire la suite

Courses réelles et historiques

Les Britannique de l’association Kartings Legends avaient traversé la manche pour la 1ère fois afin de rouler en historique. Ceci officiellement en démonstration. Steve Edwards ex-champion de France avait amené son casque pour conduire un PVP répliqua de celui du champion de monde P. Petersen. Après discussions avec leurs membres, ils seraient ravis de revenir l’an prochain et d’étoffer leurs rangs. L’association avait son propre photographe.

 

Sans surprise, J.Goullancourt l’emporte deux fois en sprint devant Ranoarimanana. On attendait pourtant une meilleure résistance du dernier nommé, mais en course une, il n’avait pas trouvé le bon rythme, réglages non optimisés, et en seconde manche, il avait été prudent au départ évitant les embuches mais du coup laissait partir le francilien. Pourtant au chrono, il a tourné parfois à 3/10ème du leader. Jean-Pierre Roho tout heureux samedi renoncait dimanche matin, l’inverse de Marchese.

La finale se profilait avec finalement tous les protagonistes plus ou moins rassurés sur la fiabilité de leur matériel contrairement aux inquiétudes du vendredi.

Cette fois super envol de Kévin Ranoarimanana qui fonce en bout de ligne droite le premier. Il va dominer les débats durant les deux tiers de l’épreuve. En effet, Goullancourt revient bien à ses basques au second passage, mais ensuite perd mètre par mètre. L’écart s’accroit. Soudain Ranoarimanana perd 1 seconde au tour tandis que Goullancourt améliore quelque peu. Ce dernier le rattrape inexorablement. Le déborde et remporte finalement la Coupe 2015. Ranoarimanana devait déplorer une fuite d’essence. Dommage, d’autant qu’en s’allégeant de cette manière imprévisible, il n’était malheureusement plus au poids légal. Pascal Delcroix avait pris le meilleur sur le local Thierry Vandemeulebroucke. De quoi lui insuffler du baume au cœur après un début de saison difficile et une facture récente sévère. Il devait toutefois abandonner après la mi-course. Vandemeulebroucke montait sur le podium avec pour le fun Jean-Marc Fernandes tout heureux de ce clin d’œil, un 1er podium pour lui et donc son nouveau Suzuki.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...