ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

Carnets de Route 2 : Première course

Le départ de la première course était très disputé, les pilotes utilisant toute la largeur de la piste voire au-delà des bandes blanches. Hentschel s’élançant promptement mais manquait de puissance (Ce qui s’avérera son handicap tout le week-end) pour déborder ses compatriotes.

 

ouverture carnet2

Dès la cuvette poste de prédilection des photographes, P. Elkmann avait pris l’ascendant et menait devant A. Jost, les deux pilotes s’échappaient quelque peu. Sébastia parti normalement avait été prudent au premier freinage et s’était blotti derrière Goullancourt. Plus loin, on pointait le Finlandais V.Lethinen et Mario De Oliveira qui vite perdit sa position et renonça peu après embrayage défaillant. Derrière eux, suivaient à quelques encablures David Harvey inusable, puis J.Lamalle qui s’était largement laissé décramponner (Touchette). Jost (Pipe d’échappement cassé) devait rentrer au 3ème tour, laissant Elkmann seul accentuer son avance inexorablement. L’intérêt de la course se reportait sur la bagarre du trio Hentschel - Sébastia - Goullancourt. Sébastia doublait d’abord Goullancourt. Plus loin Lethinen était un peu isolé tandis que Lamalle avait récupérer les places perdues mais avec dix secondes d’écart. Carlo Chermaz remontait fort. Il déborda Harvey. C.Vayssié loin s’offrait un tête à queue sans dommage.

Sébastia au 8ème passage doublait Hentschel dont le set-up ne devait pas être optimal car ses pneus se dégradaient. Le pilote du Lavandou parvenait à prendre une infime marge laissant ces deux adversaires offrir un beau spectacle, se redoublant à plusieurs reprises.
Goullancourt prenait finalement le meilleur pour récolter son 1er podium du meeting, Hentschel ne pouvant pas tenir le rythme avec ses pneus morts. Au 9ème passage Léthinen n’était plus repassé, suite à une crevaison arrière gauche. Lamalle et l’Australien Carlo Chermaz récupéraient les places d’honneur devant Harvey et Léo Kursjjen qui va s’avérer le meilleur pilote du Team Karting Paradise constant à chaque course. Marc Albin enchainait les tours sans encombre, par contre Ryan Baptiste alors 9ème s’arrêtait juste la ligne de chrono franchie en se garant à l’abri. Il avait déjà emprunté le même parking en qualification, et recommencera le dimanche. Il aurait pu mettre une plaque emplacement réservé !


Dans son malheur, il bénéficia d’un concours de circonstance, le premier pilote à passer à sa suite était le leader qui recevait le drapeau à damiers.

Trois pilotes ravis recevaient les honneurs du podium ; Elkmann satisfait de sa performance, Sébastia soulagé suite à ces deux serrages (Le Team a trouvé le pourquoi) et Goullancourt qui engrange de la confiance alors qu’en 2015 Dijon avait été catastrophique.
Comme annoncé précédemment, nous avons confirmation du trio Français qui est susceptible de se mêler à la lutte aux avant-postes dorénavant.
Parmi les désillusions, J.Reinke sur casse moteur abandonnait définitivement ce qu’avait fait Savard par sécurité. T. Vandemeulebroucke avait du travail pur la soirée (Bielle).
L’apéritif était offert par Mediasuperkart, et oui, aux pilotes de prendre la relève pour la suite de la saison. Sous l’auvent Karting Paradise les exemplaires de casques Zamp étaient exposés.
Jean-Christophe Bourlat

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...