ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

3 ème manche du Championnat d'Europe CIK – FIA de Superkart

Magny-cours est l'hôte de la 3ème manche du championnat d'Europe de Superkart et la 1ère du périple Français puisque le dénouement de ce championnat se déroulera au Mans du 25 au 27 octobre 2013. Rappelons que si le programme international 2013 semble chargé, c'est en raison de l'inscription tardive de l'épreuve mythique d'Assen qui a pu être finalement« sauvée » alors que le calendrier avait été établi et approuvé sur la base des 3 autres épreuves retenues dont deux en Hexagone. Hormis cette année pour la raison évoquée, le circuit de Magny-Cours -ex-référence du GP de France de F1- est l'étape francophone choisie en alternance pour recevoir une manche européenne, c'est pourquoi la majeure partie du plateau ne découvrira pas le tracé, étant venu en 2009 et/ou 2011.

La saison 2013 a débuté par une concurrence resserrée, moins d'engagés (en principe 10 de moins à Magny-Cours que lors de l'édition 2011) mais une grille plus homogène puisque presque tous les pilotes de pointe connus se sont lancés le défi de l'emporter. Cette réduction des effectifs est certes dommageable, le plateau sera ici comparable à celui d'Assen, les défections compensées par quelques pilotes nationaux dont Alexandre Sébastia, le leader provisoire du Championnat de France et Cyril Vayssié deux habitués qui ont l'expérience de l'événement et en mesure de s'immiscer parmi les outsiders.

Pourtant, le Superkart bénéficie de l'introduction de la discipline dans le cadre d'un très beau meeting sportif, notamment le GT Tour Championnat de France de GT3 (inscrite comme Série FIA) et l'Autosport Academy (F4 des espoirs ex-Kartman).

Sportivement, au regard des deux épreuves déjà courues, nous devrions nous attendre à la poursuite du duel entre Gavin Bennett triple champion (2007-2009-2010) leader provisoire et le Français Emmanuel Vinuales qui a remplacé l'éternel adversaire du Britannique (D.Payart) et qui est maintenant reconnu et expérimenté depuis son titre 2011. Le circuit de Magny- Cours a souvent réussi à Bennett, remportant à chaque fois au moins une course, mais Vinuales l'a également emporté lors de son sacre en étant alors le plus rapide en course (1'39''732'''). Les deux pilotes utilisent les mêmes marques de châssis & moteur (Anderson- DEA). Chacun des deux pilotes a réalisé un doublé, Vinuales en GB, le Britannique à Assen.

Toutefois la situation n'est pas aussi simple, en effet si les 8 courses possibles vont à leur terme, il faudra décompter 2 scores. De plus, il faut compter sur le retour au 1er plan du Redspeed Team entrevu à Assen, avec en particulier Lee Harpham (Anderson-FPE) le champion sortant qui a su sauver des points quand il était moins véloce (Snetterton) mais très rapide et proche de jouer la victoire aux Pays-Bas, retardé que par des incidents mineurs. Henrik Lilja le pilote PVP-PVP a encore toutes ses chances puisqu'il peut oublier son abandon rageant en Angleterre (Flap arrière). Le Germain Daniel Hentschel lui aussi motorisé DEA a commencé la saison en ayant quelque difficulté à optimiser le set-up de son châssis mais il se retrouve 3ème au général provisoire et maitrise mieux son nouveau Anderson. Les outsiders très proches se nomment Adam Kout (TCH) le pilote MsKart, M. Maasmann (P-B) le Vice-champion 2012 et V. Léthinen (FIN). On suivra les évolutions de Dany Bleek (Ms Kart) qui reçoit le nouveau moteur VM, motorisation qui devrait évoluer pour l'épreuve du Mans.

Le chrono à battre date de 2011. Il s'agit de la pôle de L. Marchandise expérimenté pilote KZ mais pilote Superkart éphémère en 1'39''690'''.

 

English translation :

Magny-Cours is the host of the 3rd round of the European Superkart Championship and the 1st of the "French Tour" because the outcome of this championship will take place in Le Mans from 25 to 27 October 2013. Let us remind that if the international program 2013 seems heavy it is because of the late registration from the mythical event of Assen that was able to be finally "saved" while the schedule had been established and approved on the basis of 3 other reserved events among which two in France. Except this year for the evoked reason, Magny- Cours the circuit of the former French Formula One Grand Prix is the French-stage chosen in alternation to receive an European round, that is why the major part of the line-up will not discover the track, having already come in 2009 and/or 2011.

The season 2013 began with a narrow competitors (limited opening round), less of entries (in principle, 10 less in Magny-Cours than during the edition 2011) but a more homogeneous grid because almost all the well-known front group drivers would require the challenge to win. This downsizing is certainly harmful, the line-up will be here comparable to that of Assen, the desertions compensated with some national drivers among whom Alexandre Sébastia, the temporary leader of the French championship and Cyril Vayssié two regular who are both experienced, in measure to get involved with the other outsiders.

Nevertheless, the Superkart benefits from the introduction of the discipline within the framework of a very beautiful sports meeting, in particular the GT Tour, French championship of GT3 (registered as Serial FIA) and the Autosport Academy (F4 for the hopes ex-Kartman).

Sportily, with regard to both already run events, we should expect in pursuit of the duel enter Gavin Bennett triple champion ( 2007-2009-2010 ) temporary leader of the championship and the Frenchman Emmanuel Vinuales who replaced eternal opponent of the British (D.Payart), Emmanuel is now recognized and experimented since his titled 2011. The circuit of Magny- Cours often succeeded in Bennett, who won every time at least a race, but Vinuales also took it during its coronation by being then the fastest in race (1′ 39″ 732'''). Both drivers use the same brands of chassis and engine (Anderson-DEA). Each both drivers realized the doubled. Vinuales in GB, the Briton in Assen.

However the situation is not also simple, indeed if 8 possible races go to their term, it will be necessary to deduct 2 scores. Furthermore, it is necessary to count on the comeback to the front ranks of Redspeed Team glimpsed to Assen, with in particular Lee Harpham (Anderson-FPE) the outgoing champion who knew how to save points when he was less quick (Snetterton) but very fast and closed to achieve victory in the Netherlands, delayed that by minor incidents. Henrik Lilja the driver PVP-PVP still has all his chances because he can forget his infuriating withdrawal in England (Back Flap). The German Daniel Hentschel too motorized DEA began the season by having some difficulty to search for the optimum setting but he ranked third in the temporary overall and masters better his new Anderson. The very close outsiders are called Adam Kout (CZE) the driver MsKart, Marcel Maasmann (NLD) the Vice-champion 2012 and V. Léthinen (FIN). We shall follow the evolutions of Dany Bleek (Ms Kart) who receives the new engine VM, the motorization which should up-grade for the event of Le Mans.

The lap time has to beat date of 2011. It was the pole of L. Marchandise, an experienced KZ driver but short-lived in Superkart at 1′ 39'' 690'''.

Live résults front page MEDIASUPERKART

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...