ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Temps clément à Magny-Cours pour la première épreuve du Championnat de France de Superkart. Un certain nombre de concurrents participent au renouvellement du plateau conséquent de cette saison mais surtout une mise à niveau du matériel est notable.

Ouverture mediapostMagnycours2019

La 1re séance qualificative va déterminer les places des premières lignes tandis que la seconde permet surtout à Julien Goullancourt de s’intercaler 6e. Le Champion d’Europe Peter Elkmann (Anderson/VM) réalise la pôle en 1’36’’967’’’ avec une marge infime (1.6 dixièmes) sur son compatriote Andreas Jost (Anderson /VM) le Champion de France 2018. Alexandre Sébastia (Anderson/DEA) s’empare d’une place en seconde ligne rejoint par le Colombien Jaime Zuleta (MSkart/VM).

Course 1 : A l’extinction des feux, le Britannique Jason Dredge (Anderson/PVP), qui a décidé de participer au Championnat cette année et d’Alexandre Sébastia dernier fer de lance DEA réalisent un excellent envol. A l’inverse Andreas Jost se lance au ralenti engorgé. Le temps que Peter Elkmann embraye les rapports, il dépose les deux premiers.
A la fin du 1er tour, Elkmann commence déjà à s’échapper, suivent Dredge, Sébastia puis Jaime Zuleta, Jost, Leo Kurstjens (MSkart/VM), Johan Lamalle (MSkart/VM) et le peloton.

Jost a repris le bon rythme, il se rapproche puis déborde Sébastia et Dredge et même réduit l’écart avec le leader. Après la mi-course, un tri s’opère ; Sébastia est en proie à des ennuis de boite de vitesse, rétrograde et abandonne (Tour 8), Tandis que son compère Julien Goullancourt (6e) initialement très mal parti ne profite pas de sa remontée progressive. Il a lui aussi des ratés, il doit renonce au 9e passage. Derrière Elkmann pas menacé et Jost, Dredge roule à distance, Zuleta surprenant revient sur ses talons. Plus loin, pointent Kurstjens et le tir groupé des Français avec Lamalle régulier, Confalonieri (PVP/DEA) qui découvre le plaisir d’un matériel plus pointu, C. Grenier (MSkart/VM) de retour en Superkart, et T. Bethfort (PVP/PVP). Kurstjens est ultérieurement déclassé pour poids non conforme. Deux allemands attendus et un Britannique constituent ce 1er podium tandis que Lamalle finit premier tricolore.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...