ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann dans la légende mais victoire ultime de Morley
Changement de partition Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sou... Lire la suite
Elkmann prend une option
Conditions optimales Le Championnat d’Europe de Superkart FIA-Karting s’est joué au Mans sous c... Lire la suite
Anything is possible at the 2019 Superkart European Championship
Le Mans is the host and only round the Superkart FIA-Karting European Championship in a new format o... Lire la suite
Tout est possible au championnat d’Europe de Superkart 2019
Le Mans est l’hôte et seul round du Championnat d’Europe FIA-Karting de Superkart dans un forma... Lire la suite
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite

Carnet 2 : La quête des Trophées.
Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son circuit d’essence. La course va s’avérer animée. Certes Peter Elkmann prend le commandement mais il ne lâche pas ces adversaires dont Nelson Bondier agressif dès l’extinction des feux, il bondit. Alexandre Sebastia (Anderson/DEA) n’a pas l’intention de se laisser dévorer, il lui emboite le pas plus prompt au départ qu’à Nogaro.

Ouverture Carnet2PostDijon2019

Zuleta (MSkart/VM) reste à l’affut et tente de garder le contact tandis que Jason Dredge (Anderson/PVP) est aussi superbement bien parti, il est déjà revenu sur Zuleta après avoir gagné 2 places. Malheureusement, il doit renoncer au 5e tour (Train arrière). Sebastia déborde Bondier à mi-course mais c’est à ce moment que Zuleta élargi sa trajectoire et s’arrête (pneu arrière gauche détruit), la Safety-Car est déployée le temps de dégager le Kart du Colombien. Au restart, Elkmann accélère tôt, Bondier bondit pour repiquer Sebastia sur la ligne. Il faut préciser que Sebastia sens ses pneus fatigués. Un peu plus loin, Christophe Grenier (MSkart/VM) a préféré parfois lever pour gérer sa monte pneumatique, il précède Ingvar Bjerge (Anderson/VM) qui confirme sa forme manifestée à Nogaro, tandis que Mario De Oliveira (MSkart/VM) s’est fait surprendre et a cédé son rang. Il est même repris ensuite par Kévin Ranoarimanana (MSkart/DEA) de retour en Superkart après une longue absence et qui retrouve ses sensations. Ceci se passe au sein d’un groupe de poursuiteurs en pleine bagarre comprenant également Y. Lamalle (MSkart/VM) qui a du mal à s’expliquer un manque de puissance et T. Bethfort. (PVP/PVP). Un trio s’est formé beaucoup plus éloigné avec M.Fleury, T.Vandemeulebroucke et E.Robbrecht qui fort de sa prestation dans le Gers a décidé de remettre le couvert. Elkmann s’échappe avec le meilleur temps en course, Bondier résiste à Sebastia pour le podium.

Course 1 : 1. Peter Elkmann, 2. N. Bondier, 3. A.Sebastia, 4.C.Grenier, 5.I.Bjerge, 6.K.Ranoarimanana, 7. M.De Oliveira, etc.

Le nombre de tours de la seconde course a été réduit par sécurité eu égard aux pneumatiques se dégradant trop vite avec la chaleur. Le trio précédent mème la course mais Jost parti dernier pointe vite 5e derrière De Oliveira bien élancé. Grenier est parti prudent, il précède néanmoins Ranoarimanana et Bjerge. Un attardé stoppe en panne limite sur la trajectoire, la Safety est envoyée. Les pilotes sont impatients d’en découdre dès les drapeaux verts. Jost déborde Sebastia puis attaque Bondier. Il parvient à coller à Elkmann et lui met la pression. Sebastia rend la monnaie sa pièce à Bondier qui se plaindra de coupures moteur. Plus loin, De Oliveira (1er gentleman de cette course) cette fois veut montrer qu’il est constant dans la bagarre, il parvient même à s’octroyer une petite marge sur le duo Grenier-Bjerge. Zuleta suit, il a bien a progressé au début surtout en partant de la dernière ligne, mais avec modération, il plafonne quelque peu dans sa remontée. Derri7re pointe Confalonieri peu chanceux en course 1 et Lamalle qui a cru trouver la solution mais ce n’était qu’un vain espoir. A l’issue de la course quelques pénalités conséquence de l’anticipation des pilotes au restart sont délivrées. Rappelons qu’à la relance, il n’est autorisé de doubler qu’après la ligne de chronométrage. Le classement est donc revisité. Cela a une conséquence notable pour le podium officiel même s’il a été officieusement célébré. Sebastia récupère la seconde place et Bondier un nouveau podium. Sur le podium M.Vignjevic et P.Delcroix présents pour une course d’Endurance TTE en Berline viennent manifester leur soutien au Superkart. De magnifiques Trophées sont remis avec leur aide.

Course 2 : 1. Peter Elkmann, 2. A.Sebastia., 3. N.Bondier, 4. A.Jost, 5. M.De Oliveira, 6. C.Grenier 7. I. Bjerge, etc.
Jean-Christophe Bourlat

 

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...