ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

Carnets de Route 2

83MED 8747Après sa mésaventure du samedi, le moral en berne, Cyril Vayssié voulait abandonner. Il avait accepté ce jeu des «1000 bornes» mais sans tirer la carte Joker. Il ne pouvait que constater les dégâts. Avec l'entraide, le clan se remobilisa. Geste chevaleresque de Vandemeulebroucke qui prêtait un châssis à charge d'aller le chercher à Calais à 100km puis de tout remonter ....il fallu toute la nuit, avec l'assistance précieuse du fidèle Emmanuel Robbrecht (ex-pilote Superkart) à la manœuvre. Le kart était prêt pour le warm-up dédié au contrôle et à la recherche d'un set-up de compromis. Busby par contre restait sur le carreau tout en gardant sa bonne humeur.

La course programmée en fin de matinée s'élance de manière étonnante, Sébastia ne voulait pas prendre de risques, certes mais cela n'explique pas tout à fait comment il se retrouve dépasser de tous les cotés à l'extinction des feux. Il est sur des œufs en observant Vayssié lui aussi prudent qui ne force pas son freinage en bout de ligne droite. Du coup pour la 1ère fois de sa carrière Kévin Ranoarimanana s'extirpe en leader, devant Vayssié, Lacoste, Vandemeulebroucke à nouveau prompt qui gagne même un rang dans la foulée et Goullancourt. Lacoste bien parti sur l'instant a donc perdu deux places dès que Sébastia se relance. Au 4ème passage, Sébastia le plus rapide en piste double Vandemeulebroucke. Mais comme la veille, la course aller perdre Vayssié. Tous les efforts nocturnes étaient peu récompensés, car les freins ne fonctionnaient pas comme voulu. La mort dans l'âme Vayssié doit rentrer très tôt. Sébastia se retrouve second. Piste dégagée, nous pensions qu'il allait fondre sur Ranoarimanana. Au 7ème tour Lacoste dépasse à son tour Vandemeulebroucke, Goullancourt est à quelques mètres mais ne peut l'imiter, il manque d'un peu de puissance, Caro suit à une encablure, puis roulent Ledoux et Demuys. Contre toute attente, Sébastia met plusieurs tours pour recoller au leader. A mi course il fait l'aspi, déboite et plonge à la corde, mais surprise, Ranoarimanana ne se laisse pas faire et se décroise au virage suivant. Il reprend le commandement. Il gagne là ses galons. Sébastia est obligé de jouer plus tactique. Il trouve l'ouverture et peu à peu commence à grignoter les dixièmes. Il acquiert une avance à partir du 20ème tour. Lacoste, Vandemeulebroucke et Goullancourt se livrent un beau duel, restant toujours dans la même ligne de mire. Vandemeulebroucke renonce au 17ème tour. Caro parait de plus en plus à l'aise et revient quelque peu sur Goullancourt. Ludovic Demuys et Fabrice Ledoux réitèrent leurs performances et il en faut de très peu qu'ils ne terminent encore dans le même tour que le leader. S'agissant de Croix, long circuit pour les KZ mais tourniquet pour les Superkart, c'est une belle satisfaction car 27 tours officiels sous une quasi canicule, cela parait long pour tous les protagonistes.

Deux victoires, la pôle, les meilleurs chronos, un cadeau au tirage au sort, Alexandre Sébastia déjà leader du Championnat de France semble pouvoir récupérer -à une anse près- la Coupe de France 2013. Mathématiquement, non, mais il faudrait un sacré concours de circonstances pour qu'elle lui échappe.

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...