ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light

Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Bas d’Assen. Bien que plus inscrite au Championnat d’Europe FIA-CIK l’épreuve proposait tous les ingrédients d’une manifestation spectaculaire ; Le public toujours nombreux (80000 spectateurs sur l’ensemble du week-end), 57 participants presque un record, des rebondissements, un podium final inédit, tout cela entre des démonstrations variées (F1, Superbike, etc.). Elkmann sauve la mise à Assen malgré des paris perdus.

FFSA Assen post 2019

Trois courses étaient au programme, elles offrirent des résultats contrastés en raison d’une météo capricieuse. Le Français Emmanuel Vinuales (MSkart/VM) n’était pas venu pour faire de la figuration, il donnait le ton en dominant les essais libres. Toutefois en qualification il se faisait coiffer par le favori logique, l’Allemand Peter Elkmann (Anderson/VM) pour un peu plus d’un dixième, 1’34’’982 réalisé par le Germain. Andreas Jost (Anderson/VM) s’emparait facilement d’une place en seconde ligne devant le Britannique Liam Morley (Anderson/VM), les autres pilotes étaient chronométriquement loin.

Peu avant la course 1, la pluie s’invitait mais de manière passagère. C’était le premier pari à tenter pour les concurrents. La plupart montaient les pneus sculptés assez logiquement il faut l’avouer eu égard à l’état apparent de la piste mais la pluie cessait vite. Le départ se fit derrière la Safety-car, il sera néanmoins chaotique alors qu’Elkmann menait la troupe devant Jost, Morley, Vinuales, de Brabander (MSkart/VM) et un premier peloton. Au restart, Morley accélère son rythme, double Jost. Jason Dredge (Anderson /PVP) se replace aux avant-postes, de Brabander chute, surtout l’Anglais Andy Bird (Anderson /VM) seulement 10e à la fin du premier tour, gagne rang sur rang. La piste s’asséchant, les pneus se dégradent. Dans ces conditions, Jost a un châssis mieux réglé, il s’empare de la tête et s’octroie une marge de sécurité. Morley dépasse à son tour Elkmann au 8e passage. Vinuales finit isolé 4e, il précède Dredge, un Tom Rushforth (Spyda/VM) déjà épatant, qui après un départ plutôt raté est revenu en trombe, devancer Bird et les Néerlandais M. Verhaar et R. Van Dijk du team local MSkart/VM.
Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...