ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

47 5033Pour la seconde année consécutive, le lancement de la saison se déroulera hors de l'hexagone, à Hockenheim, dans le cadre d'une épreuve qui réunira un très large plateau européen. Ce 1èr rendez-vous continental de Superkart est le fruit d'une coopération initiale qui se voulait plus large entre la Série allemande rebaptisée (ESS) et le Championnat de France Open, ouvert à tous les pilotes quelque soit leur nationalité. Cette alliance attire aussi des concurrents non inscrits dans ces deux compétitions, comme les Nordiques ou les Néerlandais privés de leur propre Série qui n'a pas pu être reconduite. Plus de 50 engagés offriront une lutte serrée puisque à part Lee Harpham le Champion d'Europe sortant, tous les candidats au titre Européen 2013 seront présents pour commencer à fourbir leurs armes.

 

Les Forces en présence dans le cadre du Championnat de France Open

L'intersaison n'a pas été l'objet de transferts majeurs concernant un changement de marque ou de team s'agissant des pilotes de pointe en Europe, les choix concernaient plus les programmes. Le Championnat de France pourrait être le reflet d'une année de transition, car il est en phase d'évolution et de renouvellement. Depuis la semi-retraite de Damien Payart (10 titres entre 2001 et 2010) et la défection partielle du RedSpeed Team dans le strict cadre du Championnat cette saison, nous pourrions penser que la concurrence pour le podium final devrait se resserer entre les leaders connus mais également les plus aguerris, mais l'intérêt n'en sera pas moins soutenu car revendiqué à tous niveaux. En effet, d'une part le nombre d'engagements, malgré la crise, s'est maintenu au-delà des espérances initiales, d'autre part certains compétiteurs ont opéré une mise à niveau technique, et nous découvrirons de nouveaux visages.

L'attribution du titre devrait encore nous passionner avec notamment : La prestation attendue du dorénavant double Champion de France, Emmanuel Vinualès (Anderson/DEA) qui s'est fixé pour objectif de reconquérir aussi le titre Européen acquis en 2011. La réplique probable d'Alexandre Sébastia (Anderson/FPE), 3ème in extremis l'an passé qui devrait recevoir le regard attentif du Team Payart pour l'épauler si nécessaire et de Cyril Vayssié (PVP/DEA) double vice- champion (2010 & 2011) qui a perdu la 1ère Coupe de France au détriment de Sébastia lors de l'ultime course. Nous retrouverons avec plaisir, le team ALR d'Antoine Lacoste (Anderson/FPE) remotivé. Le vice-champion 2009 -à 2 points du titre- a connu une saison tronquée suite à une blessure l'an passé. Il préfère se relancer en Superkart, différant un possible passage en Auto. Aussi bien Sebastia que Lacoste rouleront Anderson cette fois dès le début de saison. Fort de leur progrès en 2012, les Suisses Philippe Gerber et Etienne Aebischer comptent bien concrétiser des points qui leurs ont parfois manqués par malchance. Le jeune Kévin Ranoarimana a troqué son moteur VM poussif pour un DEA italien, avec l'expérience acquise, il devrait être plus présent aux avant-postes ou nous pourrions revoir Julien Goullancourt (Anderson/PVP) après trois années sabbatiques. Jean-Marc Fernandes après quelques courses tests en 2012, rejoint définitivement les rangs et ce avec un matèriel neuf (Anderson/DEA).

 

Les favoris pour ces premières courses

Pour la victoire à Hockenheim, outre les Français, il faudra suivre : Gavin Bennet (Triple Champion d'Europe 2007-09-10), Marcel Maasmann (vice champion d'Europe 2012) assisté par le Redspeed Team et les pilotes «usine» à l'instar du Danois Henrik Lilja (PVP/PVP), le protégé de Poul Pertersen, vif et 3ème européen au final ou du Tchèque Adam Kout qui défend les couleurs officielles de MSkart avec un moteur DEA depuis l'an passé (pole l'an dernier). Parmi les Germaniques, il faut surveiller Daniel Hentschel (Anderson/DEA) – 3ème européen 2011- et vainqueur d'une des deux courses l'an passé et Guido Kleinemeyer (vainqueur à Dijon).

Tous les résultats seront en live en page d'accueil

Informations sur l'épreuve

English Version :

Come-back in Hockenheim
For the second consecutive year, the launch of the season will take place outside the hexagon, to Hockenheim, within the framework of an event which will gather a very wide European grid. This 1st continental meeting of Superkart is the result of an initial cooperation, which aimed to be wider, between the German renamed Series (ESS) and the French championship Open, open to all the drivers about is their nationality. This alliance also attracts unregistered competitors in these two competitions, as the Scandinavians or the Dutch people deprived of their own Series which was not able to be renewed. More 50 entries will offer a tight fight because except for Lee Harpham the outgoing Champion of Europe, all the candidates for the European title 2013 will be present to begin to get ready for the fray

The Strengths in presence within the framework of the French championship Open

The inter-season was not the object of major transfers concerning a change of equipment or of team as regards the state-of-the-art drivers in Europe, choices concerned more the programs. The French championship could be the reflection of one year of transition, because it is in phase of evolution and renewal. Since Damien Payart's semi-retirement (10 titles between 2001 and 2010) and the partial desertion of RedSpeed Team in the strict frame of the Championship this season, we could think that the competition for the final podium should tighten between the known but also most hardened leaders, but the interest will not less be supported because claimed at any levels. Indeed, on one hand the number of commitments, in spite of the crisis, remained beyond the initial expectations, on the other hand certain competitors operated a technical upgrade, and we shall discover new faces.

The attribution of the title should again fascinate us with in particular: The expected performance of from now on double Champion of France, Emmanuel Vinualès (Anderson / DEA) which settled for objective to win again also the European title acquired in 2011. Alexandre Sébastia will play opposite (Anderson/FPE), 3rd at the last minute last year which should receive the sidelong glance of Payart Team to support him if need be, and so as well as Cyril Vayssié (PVP/DEA) double vice-champion (on 2010 and 2011) who lost the 1st French Cup to the detriment of Sébastia during the ultimate race. We shall find with pleasure, Antoine Lacoste's team ALR (Anderson/FPE) motivate again. The vice-champion 2009 – in 2 points of the title- knew a season truncated further to an injury last year. He prefers restart (and boost) in Superkart, postponing a possible passage in Automobile. As well Sébastia as Lacoste will run Anderson from the beginning of season this time. Hardly of their progress in 2012, the Swiss Philippe Gerber and Etienne Aebischer consider good to concretize points which their were unfortunately sometimes lacking. The young Kevin Ranoarimanana exchanged his puffing engine VM for an Italian DEA, with the acquired experience, he should be more present in outposts or we could see again Julien Goullancourt (Anderson / PVP) after three sabbatical years. Jean-Marc Fernandes after some races tests in 2012, joined definitively rows and it with a new material (Anderson/DEA).

 

The favorites for these first races

For the victory to Hockenheim, besides the French people, it will be necessary to follow: Gavin Bennett (Triple Champion of Europe 2007-09-10), Marcel Maasmann (vice-champion of Europe 2012) assisted by Redspeed Team and official drivers (labeled by « manufacturer ») following the example of the Dane Henrik Lilja (PVP/PVP), the protégé of Poul Petersen, lively and 3rd European in the final or the Czech Adam Kout who defends the colors of MSkart with an engine DEA for the last year (and previous pole). Among Germanics, it is necessary to watch Daniel Hentschel (Anderson/DEA) – 3rd European 2011-and winner of one of the two races year-ago and Guido Kleinemeyer (winner in Dijon).

Informations

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...