ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

une harpahm

Le Britannique Lee Harpham (Anderson/FPE) est en tête à la moitié du championnat avec 8 points d'avance. Il arrive en grande forme à Assen, au nord de la Hollande, pour la troisième épreuve du Championnat d'Europe CIK-FIA de Superkart 2012, et il se pose en grand favori pour une victoire supplémentaire.

Seule une chaîne sautée l'a privé d'une double victoire à Hockenheim en avril mais il a vite oublié cette déception en remportant les deux courses devant de nombreux compatriotes venus à Snetterton assister à cette deuxième épreuve du championnat.

Le seul autre Pilote à avoir remporté une course dans cette première moitié du championnat est Marcel Maasmann (Anderson/FPE), coéquipier hollandais de Harpham au sein de l'écurie britannique Redspeed. Il est actuellement 2e du classement provisoire du championnat bien qu'il n'ait terminé que 10e la Course 1 de Snetterton, et ce en raison d'un contact avec un autre concurrent pendant la course qui a coûté plusieurs places à Maasmann. Il s'est bien repris en Course 2 en obtenant la 3e place et a régulièrement figuré aux avant-postes toute la saison.

Cette saison, l'ancien Champion Gavin Bennett (Anderson/DEA) n'a pas encore fait preuve de la rapidité exceptionnelle qui lui avait valu d'obtenir ses 3 titres de Champion d'Europe. Sa 2e place en Course 1 à Snetterton semble cependant indiquer qu'il peut envisager de faire un grand retour. Son résultat suivant a été une 4e place dans la Course 2. Sans que sa prestation ait vraiment convaincu totalement, il pointe néanmoins ex aequo au 3e rang du championnat et n'a pas renoncé à ses chances d'être encore titré.

Le Pilote tchèque Adam Kout (MS Kart/DEA) n'était jamais sorti du top 4 lors des 3 premières courses, et sa 7e place en Course 2 à Snetterton a été une déception. Même s'il est 3e ex aequo avec Bennett à 21 points de Harpham, il peut encore gagner le titre en réussissant une belle fin de saison.

no images were found

Le Champion en titre, le Français Emmanuel Vinuales (Anderson/DEA), aura en revanche beaucoup plus de mal à conserver son bien. Il n'a glané que 5 misérables points lors des 3 premières courses mais, à l'instar de Bennett, il s'est néanmoins montré à son meilleur niveau dans ce championnat en décrochant une 2nde place à Snetterton. Les 20 points ainsi obtenus seront indispensables s'il nourrit encore quelque ambition d'être titré. Le fait qu'il utilise de nouveau les châssis Anderson qui ont remporté le championnat est peut-être un signe indiquant qu'il finira mieux cette compétition que lors des 4 premières courses.

Cela dit, ce ne sont peut-être pas seulement les Champions potentiels qui vont se mettre en valeur à Assen. Alors que Maasmann a été le seul véritable prétendant néerlandais au titre ces dernières saisons, ses compatriotes Romano de Ruit (Anderson/FPE) et Danny Bleek (MS Kart/VM) étaient deux des révélations de Snetterton. Ni l'un ni l'autre n'ont participé à l'épreuve d'ouverture organisée à Hockenheim – s'ils y avaient obtenu les mêmes résultats qu'en Angleterre, ils occuperaient actuellement les 5e et 6e places du classement provisoire. De Ruit, en particulier, qui était en grande forme, aurait pu obtenir encore plus de succès qu'en Grande-Bretagne. Quant à Bleek, il est monté sur le podium du « British Superkart GP » qui figurait au programme de la manifestation.

Même s'ils ne peuvent être considérés comme de potentiels Champions, les encouragements et le soutien des quelques 50 000 spectateurs déchaînés d'Assen vont peut-être les hisser jusqu'à leur podium national.

Enfin, il ne faut jamais sous-estimer l'ancien double Champion Damien Payart (Anderson/FPE). À Hockenheim, c'est tout autant la pluie qui l'a vaincu que ses adversaires. Ayant fait chou blanc en Allemagne, il devra déployer de formidables efforts s'il veut arracher le titre. Une 3e place en Course 1 à Snetterton a cependant donné des indications sur son véritable potentiel, bien qu'en raison d'un mauvais choix de pression de pneus en Course 2 il n'ait fini qu'à une décevante 6e place.

Le Circuit d'Assen a toujours une atmosphère électrique lorsque les Superkarts partagent l'affiche du week-end avec autos et motos dans cet exceptionnel temple du sport automobile où les spectateurs se rendent en nombres record pour assister chaque année à cette course de kart.

Liste des Engagés – Entry list

Timing

English translate :
Harpham the man to beat

Great Britain's Lee Harpham (Anderson/FPE) leads the championship by 8 points at the half way stage. He heads to Assen in northern Holland for the third event in the 2012 CIK-FIA European Superkart Championship, as the Driver-in-form and clear favourite for another victory.

It was only a snapped chain that denied him a winning double at Hockenheim in April, but he put that disappointment behind him by winning both races in front of a big home crowd at Snetterton in the 2nd event of the championship.

The only other Driver to win a race in the first half of the championship was Marcel Maasmann (Anderson/FPE), Harpham's Dutch team-mate in the British Redspeed team. He lies 2nd in the championship standings despite finishing only 10th in Race 1 at Snetterton. But that can be explained by contact with another competitor during the race which lost Maasmann several places. He bounced back to record 3rd place in Race 2 and has been a consistent front-runner all season.

So far this season, former Champion Gavin Bennett (Anderson/DEA) has not shown the blistering pace that took him to his 3 championships. But 2nd place in Race 1 at Snetterton suggested a revival could be on-the-cards. He followed this with 4th place in Race 2. Whilst it was not a wholly convincing performance, nevertheless he is joint 3rd in the championship standings and has not given up on his chances of regaining the title.

Czech Driver Adam Kout (MS Kart/DEA) was never out of the top 4 in the first 3 races, but 7th in Race 2 at Snetterton was a disappointment. Whilst he trails Harpham by 21 points in joint 3rd place with Bennett, a strong second half of the championship could yet take him to the title.

Current Champion Frenchman Emmanuel Vinuales (Anderson/DEA) has a much tougher task to retain his crown however. His first 3 races produced a meagre 5 points but, like Bennett, he showed his best form in the championship with a 2nd place at Snetterton. Those 20 points were essential to any remaining title aspirations he might cherish. His transition back to the championship winning Anderson chassis may signal a stronger finish to the competition than the first 4 races produced.

Gallery not found. Please check your settings.

But in any case, it may not be just the potential Champions that will shine at Assen. Whilst Maasmann has been the only real Dutch title contender in recent seasons, fellow countrymen Romano de Ruit (Anderson/FPE) and Danny Bleek (MS Kart/VM) were both a revelation at Snetterton. Neither had raced the opening event at Hockenheim. If they had done so with the same success they had in England, they would be 5th and 6th in the standings now. De Ruit in particular was in sparkling form and might have had an even better return than in England. Bleek made the podium of the British Superkart GP in the supporting programme.So if we cannot look at them as potential Champions, with the backing and support of the vociferous 50,000+ crowd at Assen, they could well be in the running for a podium place in their homeland.

And we can never discount former double Champion Damien Payart (Anderson/FPE). The Frenchman was defeated as much by the rain at Hockenheim as by his opponents. His blank return from Germany made it an uphill struggle to win the championship. But 3rd place in Race 1 at Snetterton showed something of his true capability, although the wrong tyre pressure choice in Race 2 saw him come home a disappointing 6th.

The Assen Circuit is always buzzing with atmosphere as the Superkarts share the weekend programme with cars and motor cycles in this unique motor sport environment that always produces the biggest spectator numbers to watch a kart race in any year.

Liste des Engagés – Entry list

Liste des Engagés – Entry list

Timing

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...