ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

Carnets de Route 2 : Course 1 à Ledenon.

16h 30 départ de la 1ère course de ce week-end décalé. Sur la prégrille, Marc Albin doit changer une roue, incroyable, c'est ce qui lui était arrivé à Dijon. Super départ à fond...les bolides arrivent groupés à haute vitesse au 1er gauche. Alexandre Sébastia est dans son « jardin », il démarre donc sur les chapeaux de roue mais Etienne Aebischer reste à ses cotés. Peter Elkmann est «impressionné». Vayssié comme à son habitude a bien anticipé, il a bondit dès les feux verts allumés bien avant la ligne de chrono et il s'est décalé pour remonter les lignes précédentes.

OCB Course1

Les pilotes OCB roulent en formation comme des horloges

Il s'intercale 4ème devant Gerber et Goullancourt. Aebischer s'empare de la tête. Mais Sébastia et le Suisse vont se doubler plusieurs fois.

Avec l'Allemand ils prennent le large, seul Vayssié essaye de suivre le rythme. Elkmann tente deux fois de suite de freiner à la corde en bout de ligne droite mais il doit céder à Sébastia le seul à tenir l'extérieur dans le triple gauche en aveugle pour ne pas céder. Sur la ligne officielle, on attribuera les 2 premières rondes à Aebischer, les deux suivantes à Sébastia mais c'est un peu réducteur car la lutte est intense et ne tient pas compte des passes d'armes, surtout qu'Elkmann parvient parfois à s'intercaler. Vayssié reste très proche, il roule à tout juste une seconde mais il ne parvient pas à recoller. Derrière l'écart se creuse. Goullancourt qui s'était raté dans la descente, s'est repris, il double Gerber régulier mais qui manque de vitesse. K.Busby et C.Kinsey ne se séparent pas et se livrent un duel acharné.

Gerber termine en roue libre pour une broutille, cosse d'allumage défaite. Au 6ème tour Elkmann double pour s'octroyer la tête pour la 1ère fois. Le tour suivant va configurer le podium, car Aebischer et Sébastia continuant à en découdre parfois cote à cote, Elkmann prend 10 mètres de marge puis il est de plus en plus rapide et commence à accroitre sa marge. Sébastia n'a pas la configuration adéquate, mais il semble prendre l'avantage sur son adversaire. Goullancourt roule seul, puis on pointe Busby et Kinsey qui se croisent et décroisent. J.Lamalle réalisait une course remarquable (8ème) eu égard à son moteur SGM trop difficile à régler jusqu'à son abandon. Les Rookies sont dans le bain, Mario Oliveira manifeste une motivation prometteuse et il tire son épingle du jeu, mal élancé, à chaque ronde, il double, il avait rejoint Lamalle et récupère donc la 8ème place. Jean-Marc Fernandes n'est pas encore satisfait de son set up, mais après tous les déboires Dijonnais, il roule et repend espoir. Anthony Joubert étonne, il rentre dans le top dix. Au 12ème tour Vayssié ne repasse plus, il a cassé (roulements de vilebrequin), quel dommage car cela va lui couter plus que prévu, plus que les points perdus. La fin de course est difficile, car la fatigue est patente, Goullancourt qui manque de physique va même faire son dernier tour modestement se demandant s'il ne doit pas rentrer, Fernandes à la tête penchée, il faudrait pouvoir lui attacher. Tous les pilotes y compris les leaders exprimeront leur fatigue et pourtant...15 tours sont programmés (45 km) soit deux de moins qu'auparavant, mais les conditions ne sont pas identiques et le rythme est plus soutenu. Nous ne sommes pas rassasiés de surprises. Aebischer est revenu «titiller» Sébastia au point de vouloir recommencer leur mano a mano, il repasse second, Sébastia non seulement ne réplique pas mais il lève sur la ligne droite...il a confondu annonce du dernier tour par la direction de course et drapeau à damiers !
Un travail studieux attend certains même si la fiabilité a prévalu, notamment pour les mécaniciens, ainsi M.Taloc a une boite à refaire, Sébastia a décidé de changer ses pistons, etc. Emmanuel Robbrech très réclamé s'occupe de plusieurs «pilotes» et va s'occuper une partie de la nuit.
OCB et le Oh La La team (Busby) ont fait cause commune pour nous recevoir pour un pot convivial qui permet de se détendre quelque peu le soir venu.

A suivre...

LES RESULTATS :

icone-video-small

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...