une Martin-Hines2011

C'est avec une profonde tristesse que les amoureux du karting ont appris le décès de Martin Hines. Décès que l'on qualifie dans ces cas de prématuré, car il n'avait que 63 ans.

Fondateur avec son père de la Société ZIP KART, je me rappelle des chevauchées gagnantes de Pierre-Henri RAPHANEL, dans les années 70, lorsque cette marque était représentée en France par les frères SABATIER !

Martin-Hines-on-his-Hermetite-ZiP-250-Yamaha-at-Cadwell-1979

Je me souviens de mes rencontres avec Martin Hines ! En effet, il a participé à l'épopée du karting Anglais, la seule nation à l'époque à pouvoir rivaliser avec les fabricants Italiens. C'est l'époque où je traversais régulièrement le Channel. J'avais même réalisé pour « SPECIAL KARTING » un reportage en me rendant chez ZIP naturellement, mais aussi chez BARLOTTI, DEAVINSON-SPRINT, LANE, ou chez les fabricants de moteurs HEWLAND et TKM !

C'est là que j'ai découvert le karting long circuit et les SUPERKART 250, à l'époque où les YAMAHA TZ 250 refroidissement par air régnaient en maître, et que leur fabrication industrielle rendaient le prix tout à fait abordables : plus de 200 engagés au 1er BRITISH GP de Silverstone, où nous avons débarqué avec mon amis Jean-Michel Marion, avec une bonne dose d'inconscience, et nos ensembles 125 adaptés à nos circuits de kart Français !

Martin HINES et son équipe HERMETITE ZIP, avec des pilotes de renom comme Reg GANGE Jr, Dave BUTTIGIEG, la ravissante Caroline GRANT-SALE, régnaient en maîtres !

C'est ainsi que j'ai eu la joie de découvrir et de côtoyer ce champion sympathique, très simple, abordable. C'est ainsi que j'ai pu participer à la présentation des SUPERKART en France, avec Michel FABRE notamment. J'ai le souvenir d'une démonstration à FOLEMBRAY au cours duquel le regretté Patrick DEPAILLER avait été ébahi par son test, avant que le premier Championnat de France voit la victoire de Michel TROLLE puis l'arrivée remarquée de la famille GASSIN ! Je me souviens de ses interventions, lors d'une réunion C.I.K. au siège du R.A.C. pour améliorer la sécurité des SUPERKARTS.

Le palmarès de Martin HINES est éloquent : 3 fois champion du Monde de SUPERKART, il a enlevé son dernier titre de Champion d'Europe à l'âge de 54 ans !

Martin HINES a constamment innové : introduction des pneus BRIDGESTONE, premier moteurs ROTAX, constitution d'une équipe « ZIP GUN'S », première structure pour découvrir de jeunes talents ... et avec quelle réussite : David COULTHARD, Jason PLATO, Anthony DAVIDSON, et enfin Lewis HAMILTON !

A celui qui avait collé sur sa visière de casque ce qui peut se traduire par « VIEUX FUSIL », qui a vaincu une 1ère fois un cancer avant de finir par s'éteindre au second assaut, nous adressons une pensée émue. Il est une icône que nous n'oublierons pas. Nul doute qu'Alex GASSIN l'attendait là-haut avec un « salut garçon ! ». Au paradis du Kart, le langage doit être universel.

Texte : Didier Hamelin

Photos : Internet et Eric Sévère