ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

une postnogaroR11

Les pilotes de Superkart ont loué 3 stands alors que 5 leurs avaient été réservés, ils sont invités parmi un plateau coloré, bruyant mais de poids dans tous les sens du terme puisque régit par la FIA.
Ainsi, nous croisons par exemple, l'ancien responsable moteur de Renault F1 Denis Chevrier. A leur arrivée, une fois les quelques incompréhensions aplanies, presque toute le monde se regroupe, incorpore la place dédiée et fait preuve d'une louable solidarité entre concurrents. Le Red Speed team est présent depuis le mercredi, après 1300 kilomètres en provenance directe de Most et présente de manière attractive ses karts au public ravi.
Nogaro est le circuit où si tout doit être planifié, tout est aussi extrêmement bien organisé, des hôtesses à chaque escalier, au protocole, en passant par des commissaires d'une redoutable efficacité. Nogaro sait recevoir !

vayssie nogaro1021

Vayssié-Vinuales duel pour le podium et le record

Concernant l'issue de la course 1, nous avons évoqué le suspens du duel en tête qui a départagé Emmanuel Vinualès et Cyril Vayssié à seulement une courbe de la ligne d'arrivée.
Évoquons aussi, la nouvelle déconvenue de John Riley qui devait récolter au moins la 3ème place, le plaisir d'Alexandre Sébastia de renouer avec le podium à la suite de la défaillance du Britannique, de la remontée de Robert Chilcott qui déclare ne pas parvenir à se familiariser avec ce circuit. L'ambiance, il y est sensible mais le tracé, il n'y sent pas à l'aise (Son expérience est restreinte, il n'a participé en fait qu'à une course à Nogaro lors du Championnat d'Europe en 2008).
Parmi les déçus, nous surprenons le sourire amer de Vésa Lethinen pourtant 5ème, qui après un excellent envol a du rétrograder, faute de puissance. Quand dans la ligne droite de l'aérodrome il a été déposé par son boss dès le 1er tour, il a compris et cela lui a donné un « coup de blues ». Un fait de course aurait pu valoir un cliché insolite, la durite d'essence d'Antoine Lacoste se détache, faute de pétrole, il roule par hoquet et Philippe Gerber surpris ne peut l'éviter, et le chevauche. Les deux pilotes ne parviennent pas à se dissocier, l'avant du Kart de Gerber sur la roue arrière gauche de Lacoste. Ce dernier rentre aux stands en remorquant le Suisse devenu spectateur de son infortune.
Demi-satisfaction pour Philippe Frouin, après tant de déboires mécaniques (Il recherchait le pourquoi l'essence ne parvenait jamais au moteur), il termine la course.
Ses 13 tours représentent plus de roulage que tous ses essais et qualifications. Rémi Soulier, découvrait la discipline avec des ambitions raisonnées, il parvient au terme de l'épreuve avec la satisfaction d'être parvenu a ses fins et ce honorablement.

Après cette course animée, l'équipe charentaise (Frouin-Baron) offre un amical pot d'échanges ...à l'autre bout du circuit, là ou ils avaient élus domicile. Certes la taxe d'habitation y est moins élevée mais la distance un peu rébarbative pour les visites !

C'est l'occasion d'évoquer les perspectives possibles. Toute le monde n'a pas rallié l'arrivée, mais les problèmes rencontrés sont plus de l'ordre de la réflexion sur le set-up et les problèmes électriques, la fiabilité est de plus en plus manifeste. Quelque soit le matériel, notons que le Superkart semble couver lui aussi une épidémie non encore jugulée, non pas E. Coli, mais mal des batteries qui posent problèmes (Red Speed, Epicom, etc.)

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...