ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

essai dijon20112

Carnets de route 1 : Les retrouvailles

Vendredi : La chaleur est au rendez-vous, il n'a jamais fait aussi beau pour une ouverture à Dijon. Ce sont les retrouvailles parmi le paddock Superkart, zone dédiée.

Nous ne pouvons que saluer le nombre de concurrents même si nous apprenons le forfait de F.Legros faute de matériel (28 participants). Cette année, les arrangements avec l'ASAC Bourgogne organisatrice sont mises en application, les kartmen sont prioritaires à l'arrivée sur le circuit et la porte ouverte en avance en exclusivité pour eux....dommage, beaucoup d'équipes arrivent un peu en retard et forcement le contrôle technique se prolonge en nocturne.
Nous excuserons volontiers les Finlandais dont les karts sont prêts et peuvent être vérifiés, car eux préviennent qu'ils sont en chemin en provenance de Francfort, mais pas certains de pointer à la grille du circuit avant 22 h.
Ils ont un périple d'environ 2000 kilomètres pour concourir dans notre nouveau championnat démontrant qu'a priori il semble séduire.
Les pilotes roulant MSkart se prennent en main, seuls pour l'instant. Plusieurs pilotes présentent de nouvelles livrées comme le classieux carbone d'ALR (A.Lacoste), le noir fait fureur avec par exemple le «Coyote» de T.Vandemeulebroucke

Samedi les chronos : Les deux séances offrent un 1 point de bonus cette année pour dynamiser la journée. Cela ne bouleversera pas le championnat, mais l'essentiel était d'offrir un temps de roulage supérieur, ainsi avec 2 séances de 20 minutes c'est 10 minutes de gagnées sur le minima syndical !
Ceux qui ne cherchent pas la pôle sont contents soit de découvrir le circuit, soit de prendre conscience du travail à accomplir. Dès la 1ère séance, E.Vinualès met haute la barre. Certes il est loin du record du circuit mais en 1'17 633, il laisse à des « secondes-lumière » les autres.
Le Redspeed Team se place, d'abord le boss John Riley puis Vésa Lethinen et finalement Robert Chilcott se positionnent, tous proches des 1'19''.
Mais Cyril Vayssié qui s'était intercalé entre eux repart à l'assaut. En 1'17''552, il s'empare de la pôle provisoire, mais serre juste après. Bilan 2 moteurs DEA avec 1 seconde 4 d'avance. Nous faisons connaissance avec un jeune suisse, Étienne Aebischer il n'est pas au poids de loin (2 kilos) mais semble déjà affuté et pourtant c'est sa 1ère course.

En début d'après midi, le temps semble se dégrader mais heureusement le vent chasse les nuages menaçants. La séance se déroule sur une base plus lente.
Chilcott réitère un chrono quasi identique, ceux qui avaient été trop courts dans leurs préparations progressent mais en tête d'affiche, aucun bouleversement ne se dessine. Pourtant au fur et mesure, la plupart des protagonistes vont améliorer sans toutefois que la hiérarchie ne bouge.
Riley avec 1'18622''' est plus proche de la 1ère ligne, d'autant que Vayssié est toujours en cours de remontage. (Il était un peu pauvre ce matin).
Vinualès n'avait pas poursuivi son effort le matin, sur un problème pneumatique, il se lance, avec un set-up déjà différent (1'17''321), il s'empare de la pôle. Confirmation les deux DEA partiront en 1ère ligne sans contestation, devant une armada de pilotes du Redspeed team.
Déception pour A. Sébastia qui a peu couvert de tours (segment collé). A l'inverse, A.Lacoste aux oubliettes le matin, n'est pas pleinement satisfait mais au moins, remonte de 3 places.
Finalement, sans que la piste soit plus propice à des améliorations, les pilotes rentrent mieux dans le vif du sujet et seuls 9 d'entre eux plus ou moins confrontés à des problèmes n'améliorent pas.

Page de la course

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...