ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

La course est décalée à 14 heures, en raison de la refonte des essais des divers groupes de la Coupe de France qui cohabite et accepte régulièrement la discipline du Superkart et pour l'occasion des Formules Ford donc quelques exemplaires historiques. Vayssié, veut réitérer son envol réussi de la veille en tentant l'infiltration centrale, mais la 1ère ligne s'est mieux élancée et au premier virage Payart fait l'extérieur et Sébastia garde sa corde. Alain Rebus semble avoir solutionné son problème et « saute » lui aussi Vayssié. Se constitue un peloton emmené par Ronoarimanana, composé de Focqué, Brossard et Robbrecht. Il va animer cette course, car les positions vont s'y échanger souvent, Brossard prend le meilleur sur Focqué, qui réplique et bis repétita.

Rebus se fait reprendre par cette poursuite puis absorber, il rétrograde aux prises à la compensation du samedi avec trop d'avant.
Il va surtout décrocher au tiers de course car son radiateur est endommagé. Payart s'envole car si Sébastia ne commet pas d'impair, il n';est pas aussi à l'aise, et a du mal à suivre le rythme du leader.
Vayssié roule en 3ème position plus loin, puis nous assistons à la bataille de chiffonniers évoquée sauf que Ranoarimanana s'extirpe et laisse le groupe en découdre. Gerber était en vrac à chaque virage au 1er tour, arriva ce qui devait arriver, tête à queue inévitable au second passage, mais Demuys ne peut l'éviter et amoche son museau. Gerber aura fait un déplacement pour le tourisme car question nombre de tours il n';a pas eu le temps d'user ses pneus.
F.Legros qui malgré son antique véhicule avait accumulé les tours le samedi, se rate et trop fatigué reste en plan. Le tournant de cette manche se produit au 12ème tour, Sébastia ne repasse plus, il est resté sur le bas coté dans la partie cachée du circuit, probablement une amorce de serrage ; avait-il appauvri ?
De fait, l'avance de Payart devient un boulevard, il peut ralentir la cadence et ménager sa monture dont le compteur indiquerait un kilométrage fort élevé. Voilà une occasion certes primée mais qui a des heures d'utilisation, le taxi du patron. Vayssié monte d'un cran dans la hiérarchie. Cependant, la course va apporter « sa surprise du chef », car le jeune K.Ranoarimanana fond sur Vayssié, comme le vieille un duel s'opère, pas au fleuret mais au sabre. Vayssié au métier coupe un peu les trajectoires, ferme les portes, défend bec et surtout oncles sa place, mais le jeune Kartman dans sa robe blanche immaculée, celle du novice, a un «avion». Sa fougue aidant, il est parfois en sous-virage, voire en vrac, ou il n';ose pas. Mais à trop changer de cap, le directeur de course avertit Vayssié, ce n';est qu'un simple carton jaune, mais plus de talce. A l'antépénultième tour, Ranoarimanana sort plus vite et intérieur vers la ligne droite, Vayssié ne peut que s'incliner. Focqué entre temps avait pris la mesure de Brossard et de Robbrecht plus spectateur qu'acteur dans ce mini peloton de chasse, malgré sa monte en Dunlop (une 1ère pour lui). J-P. Roho fait finalement ses vrais premiers tours de compétition depuis des lustres, il était sorti violement à Nogaro pour sa reprise et trainait un problème de carbu enfin découvert.
Payart engrange, Vayssié cumule quand même deux podiums, un peu groggy à l'arrivée, Ranoarimanana fête lui son 1er podium !

Chrono 1

Histo Chrono 1

Chrono 2

Histo Chrono 2

Course 1

Historique Course 1

Tour par tour Course 1

Course 2

Historique course 2

Tour par tour Course 2

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...