ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light

La 1ère séance chrono suit une averse, la piste est détrempée mais il ne pleut plus. Denis Debus tient le haut du pavé longtemps. Dès qu'un autre chrono semble s'approcher, il améliore, ce n';est pas un calcul. Nous trouvons une ribambelle de PVP, dont un du clan Suédois, (le matériel commercialisé par Poul Petersen qui développe un kit que ne renierait pas Mané Vignjévic puisqu'il lui avait soufflé les solutions).
Poul donne des conseils à une partie du plateau qui profite de sa venue mais s'illustre aussi. l'âge n';affecte pas sa conduite coulée, particulièrement adaptée à l'état de la piste. Il s'octroie d'ailleurs la 4ème place. Payart réalise le meilleur tour, il précède Debus de 4/10ème, Bennett et Petersen sont à 1 seconde. Lacoste réalise son meilleur temps sous le drapeau de fin de clap.
La 2ème séance, n';est guère plus favorable, d'ailleurs les chronos trainent. Vayssié fait la meilleure opération, tout simplement car en rade en 1, il se place dans la 1ère moitié. Payart améliore d'un chouia, Debus passe à nouveau devant Bennett qui améliore pas plus que le poleman. Il a testé Bridgestone versus Dunlop. Lacoste attend encore le dernier moment. Alors que la séance s'achève, que le drapeau est agit, il fait son tour lancé qui le propulse en 1ère ligne.
Thierry Vandemeulebroucke découvre les affres de la mécanique, deux moteurs à recomposer. Julien Goullancourt a commencé son long périple en galère ; Serrage, carburateur…l'étape suivante du forçat demain. Troalic s'est fait peur, il en tremble le soir.
Connaissant les antagonistes, les écrits anticipés sur une «guerre» des moteurs et la concurrence entre coéquipiers, il est savoureux de constater la composition de la grille, pimentée. Globalement la logique est respectée. La 1ère ligne est idéale pour le clan FPE avec la pôle de Payart cumulé au chrono de Lacoste toujours épaulé par la « maison mère ». La 2ème ligne est elle 100% DEA, celle du nouveau moteur italien, puisque composée de Denis Debus le seul pilote Français utilisant cette motorisation mais indépendant & G.Bennett le fer de lance officiel d'Anderson. Petersen a reculé d'une place mais montre l'exemple.
Pour une fois les Superkarts ne sont pas les seuls en mode compétition dès le samedi, puisque nous assistons à une course très british de jolies Lotus Elise.
Un groupe de travail a repris ses fonctions. Il tient lieux de réunion de coordination qui devrait être régulière. Le staff semble quant même vouloir soulever les questions d'avenir, la preuve, il ne se libérera que tard, pour rejoindre les agapes de début de soirée. En effet, l'animation a commencé par le pot de la convivialité, qui de plus honore les 25 ans de Claire, la mécanique woman de Serge Picard.

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...