ACCUEIL
en fr
PROCHAIN EVENEMENT DANS
starting-light
Elkmann perd ses paris mais sauve sa mise
L’averse est revenue pour la course 2 en fin de journée. Pas de doute, tous sont en pneus pluie.... Lire la suite
Superkart spectaculaire à Assen, pièges en série.
Le week-end du 17 & 18 août, le Superkart vivait un moment fort de la saison, le GP des Pays-Ba... Lire la suite
Assen perpétue le show Superkart
L’épreuve traditionnelle de Superkart d’Assen (Pays-Bas), également la plus populaire se tient... Lire la suite
Plusieurs pilotes à l’honneur en pré-bilan de Dijon
Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’int... Lire la suite
Elkmann sans surprise, Bondier révélation, Sebastia performant
Carnet 2 : La quête des Trophées.Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son ci... Lire la suite

Carnets de route 3 : Course 2

Le Superkart lorsqu'il est joué par des ténors demeure une partition excellente offrant au public les vibrations attendues. L'ensemble du paddock déplore que la programmation de ce concert soit cette année celle d'ouverture alors le public commence seulement à arriver.

vinuales-depart-assen

 Emmanuel VINUALES sur la grille de départ !

Il faut préciser que l'événement des « Gamma racing days » mêlant Superkart, moto, GT, Formule Renault, Historique et show avec La Red Bull F1 (Buemi au volant) est devenu au fil des ans la 1ère manifestation promotionnelle de circuit aux Pays-Bas, dépassant même le GP moto qui pourtant attire les foules. Les hôtesses (en représentation) sont charmantes, les agences de mannequins ici sont largement sollicitées...

Vinuales n'a rien changé puisqu'il ne sait pas faute de course s'il a le set-up idoine, il ne se plaignait pas du grip, ni du moteur. Stand voisin Bennett est lui perplexe. Il a décidé de tout revoir, se baser sur ces anciennes données et monter son DEA version 2014. Le fabricant italien n'a jamais compris pourquoi alors qu'il a deux DEA il roulait avec sa première livraison. Kout a reçu une remontrance (pénalité de 10 secondes qui ne change rien) pour avoir retirer une protection des échappements en course.

 

Le départ est parfait, tous les compétiteurs sont attentifs et prêts à en découdre dès l'entame de course. Arjan Kievitsbosch parait le plus réactif, mais Kout, Vinuales, Bennett défendent avec autorité leur place. Kout finalement prend la tête, Jost se glisse devant le Britannique, Elkmann colle à eux. Au 1er tour nous constatons que tous les favoris sont ensemble et que même les outsiders sont à l'affut. Etienne Aebischer a pris un excellent départ il pointe 13ème, Liam Morley comme la veille remonte, il a gagné 16 places ! Le seul manquant est D. Harvey qui a fait une incursion graviers. (Il sera exclu pour non respect des drapeaux).

(Cliquez sur le diaporama pour voir la galerie de photos)
Kout prend l'ascendant. Il commence à prendre son envol, deux secondes de marge au 3ème tour, cela donne l'impression qu'il réitère sa démonstration de la veille. Derrière ils sont 6 à se bagarrer, une faute de l'un ou l'autre, une attaque, une riposte, c'est peut-être moins « propre » que samedi mais aussi spectaculaire. Kievitsbosch, Jost, Vinuales, Elkmann, Bennett et Lilja, aucun ne veut s'en laisser compter par l'adversaire. Suivent M. Maasmann isolé, puis G. Kleinemeyer, D.Henteschel, J.Reinke. Plus loin arrive Aebischer, Hulme Dredge.

Vinuales fait une faute se récupère mais nous sommes inquiet, il est nerveux tellement il veut démontrer son potentiel après la déconvenue du samedi. Rebelote bagarre dans ce groupe, Au tour 5 Vinuales fait l'intérieur à Kievitsbosch pour la deuxième place. C'est un tournant de la course. A partir de ce moment il est le plus rapide en piste. Il va combler les 3 secondes de retard sur Kout. Bennett aussi est à l'attaque, cela passe mais Kievitsbosch ne veut rien céder. Elkmann reste à l'affut, Jost perd du terrain, il semble moins bien en châssis. Lilja est à une seconde et demie un peu isolé puis suit Maasmann. Les poursuivants sont plus loin et les pilotes allemands sont regroupés; Hentschel, Reinke et Kleinemeyer. Aebischer est 12ème, Sébastia 16, Vayssié 18, Goullancourt 20. Au 8ème tour Vinuales est aux basques du Tchèque, il le déborde....mais part à la faute, se rattrape, il n'a perdu que quelques mètres, il recolle. Nous aurons un duel pour la victoire qui fait monter le suspens. Ce duo lâche leurs adversaires commun toujours en bagarre intense mais ou Bennett trouve l'ouverture sur Kievtisbosch et se met à l'abri d'une réplique. Jost recolle à Elkmann. Hentschel abandonne. Vinuales dans la dernière boucle fait monter la pression, il repasse en tête. Quelle course formidable ! Vinuales à lever le poing laissant échapper toute sa frustration de la veille.
Dans le dernier tour Sébastia n'avait plus de freins, il a du rouler prudent et a rétrogradé, du coup Vayssié est symboliquement 2ème Français mais 4ème des pilotes marquant des points au Championnat de France

Gavin-Bennett-et-Henrick-LiljaGavin BENNETT et Henrick LILJA

Saluons un podium déjà vu : Vinuales-Kout-Bennett. Evidemment au championnat le leader est Kout avec 45 points. Outre l'honneur Vinuales sauvé, Bennett a rétabli la situation. Elkmann et Jost cumulent des points mais reste à trouver un dixième ou deux. Kievitsbosch a rempli son rôle et confirmé les attentions du Team Karting Paradise, lui qui est rare en Superkart (second au général avec 33 points). Notons coté technique que 3 moteurs DEA précédent 3 nouveaux VM, cela semble révélateur de la configuration qui s'opère cette saison. Le 1er FPE (Maasmann chez Redspeed) et le 1er PVP (l'officiel de Lilja) souffrent de la montée en puissance des premiers cités, de plus le nombre de leur détenteur décline. Notons, Le degré de fiabilité des Superkarts est maintenant au rendez-vous à partir du moment où les pilotes se préparent consciencieusement.
Classement du championnat d'Europe - Ranking of European Championship

buemi

 Sébastien BUEMI

LE MANS 2019

LIVE TIMING

Samedi  26 Octobre 2019

  • 09H10 à 09H30 Essais libres officiels - Official free time session (20')
  • 10H40 à 10H55 Essais chronomètrés 1 - Official time session 1 (15')
  • 13H50 à 14H05 Essais chronomètrés 2 - Official time session 2 (15')
  • Essais qualificatifs - Qualifying practice
  • 16H35 Course 1 - Race 1 (45km - 11 tours/11 laps)

Dimanche 27 Octobre 2019

  • 09H50 Course 2 - Race 2 (45km - 11 tours/11 laps)
  • 14H40 Course 3 - Race 3 (45km - 11 tours/11 laps)

Results booklet pdficon small

pub-l3d

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...