LEDENON
en fr

Le Champion de France est à nouveau l’Allemand Peter Elkmann. C’est son 5e titre après l’intermède 2018 (A. Jost couronné). Il est le pilote le plus titré après les légendes de la discipline E. Gassin et D. Payart (10 titres chacun). A. Sebastia après ses déboires de Magny-Cours termine fort le championnat et redevient vice-champion. C.Grenier remporte le nouveau Trophée Gentleman de peu (4 points) au grand dam de J. Zuleta qui tenait à conquérir ce Trophée. Il en a été le leader jusqu’à l’ultime course.

Carnet 2 : La quête des Trophées.
Surprise, Jost est non partant à la 1re Course, réparant son circuit d’essence. La course va s’avérer animée. Certes Peter Elkmann prend le commandement mais il ne lâche pas ces adversaires dont Nelson Bondier agressif dès l’extinction des feux, il bondit. Alexandre Sebastia (Anderson/DEA) n’a pas l’intention de se laisser dévorer, il lui emboite le pas plus prompt au départ qu’à Nogaro.

Carnet 1 : Vendredi d’avant match
C’est sous la chaleur estivale que se déroule la finale du Championnat de France de Superkart à Dijon ces 12 & 13 juillet. Si le suspens est éventé pour le titre 2019, la motivation est manifeste pour la plupart des engagés. Quelques engagés supposés sont forfaits (Kruse, Lecamus..). Au vendredi correspond une succession de phases, d’abord studieuse puis surprenante et circonspecte avec les qualifications puis conviviale.