Vidéos 2006
en fr

Changement de partition

Dimanche pour la seconde course, la pluie est forte et le départ donné sous Safety-Car. Elkmann prend la tête devant Jost, Morley, Harpham et Bondier qui a surpris Sébastia. Vinuales encore avec eux au premier tour rétrograde progressivement peu à l’aise avec son châssis. Adam Kout 29e à la fin du premier tour entame une remontée spectaculaire.

MEDIA POST MANS 2019

Il va être aidé par la seconde sortie de la Safety au moment où la pluie redoublait d’intensité. Au restart il déborde une partie du top dix. A mi-course, Elkmann emmène Jost, Harpham et Kout, suivent de près Bondier, Sébastia et Zuleta. Morley a régressé. Au 6è tour Kout s’empare du commandement. Sébastia roule isolé 5è. Le 9è tour est fatidique, Sébastia serre, Vinuales renonce. Kout est inondé, il perd subitement 4 secondes, Elkmann passe cueillir la victoire et le titre. Kout est ralenti, Jost revient sur lui dans le dernier tour, le Tchèque ne peut se défendre et sauve un podium mérité. Harpham est 4e. Beaucoup plus loin Zuleta a pris le meilleur sur Bondier, ils terminent ensemble. Derrière Verhaar, on pointe Julien Goullancourt (8è) second tricolore. Tir groupé des Français qui profitent des conditions pour mieux s’immiscer. Ils forment un peloton à partir de la 11è position avec C. Vayssié, puis K. Ranoarimanana, C. Grenier et T. Bethforth voire plus loin E. Confalioneri. Pour Vayssié c’est une belle performance car il a cassé une bielle aux qualifications, forfait pour la 1re course, il ne savait pas s’il pourrait s’élancer.

CIK2019 0478

Elkmann ne participe pas à la troisième course au désappointement du paddock. C’est à nouveau derrière Safety que le départ est donné, la piste bien qu’encore trempée profite d’une très passagère accalmie. Cela va s’avérer une course à élimination au sein du peloton avec plusieurs sorties de pistes (Fleury, Grenier, Zuleta, etc.). Jost prend le commandement devant Harpham qui devra abandonnera au 3e tour (Moteur), Morley et Sébastia. Kout partant milieu de grille entame à nouveau une superbe remontée. A mi-course il est déjà revenu second. Malheureusement, il subit des problèmes de boite de vitesse et renonce peu après. Morley est alors stimulé, il revient vite sur Jost en tête de course. Celui-ci est en conduite défensive. Pire, il semble manifestement avoir un problème, le pénultième tour est décisif. Jost cède. Il finit même au ralenti juste après le passage sous le drapeau à damiers (Châssis cassé). Sébastia dans le coup toute la course glane le podium. Enfin un Français sur la boite. Cette course est une revanche pour les malchanceux du matin, Jason Dredge (Anderson/PVP) 4è et Tom Rushforth (Spyda/VM) 5è notamment ont réalisé des remontées étonnantes. Dredge avait connu deux abandons précédents tandis que Rushfoth avait déjà été vif en course 2 mais obligé de se relancer après une figure. Julien Goullancourt est monté en régime, 7è à la fin du premier tour, il est trop prudent, Bondier ou Verhaar le passe. Il se dessine un groupe en pleine bagarre incluant Rushforth et C. Hulme. Le Francilien laisse partir le jeune Anglais mais parvient à redéborder ses compagnons d’empoignades. Il finit 6è soit second « Frenchie ».

Championnat : Seuls les deux meilleurs résultats sont retenus. C’est le quatrième titre dont trois consécutifs à l’actif de Peter Elkmann qui rejoint ainsi au tableau d’honneur le Britannique Dave Buttigieg (entre 1976 et 1991) et la légende Martin Hines (1977 à 2002). Liam Morley est vice-champion comme en 2017 au bénéfice de sa victoire en course 3 précédent de peu Andreas Jost qui pourtant a terminé trois fois second. Le plus mal récompensé est Adam Kout très rapide en lice à chaque course pour le podium mais trahi par les circonstances. Coté national, Sébastia le Français le plus régulier aux avant-postes se classe 4è au général. Bondier pour une première participation est un 7è remarquable et Goullancourt 8è à court de roulage depuis deux ans peut être satisfait.
Jean-Christophe Bourlat

Classement final Championnat d’Europe de Superkart 2019 :
1. Peter Elkmann 0 point, 2. L. Morley 3 points, 3. A. Jost 4 pts, 4. A. Sebastia 8 pts, 5. L. Harpham 10 pts, 6. J. Zuleta 12 pts, 7. N. Bondier 13 pts, 8. J. Goullancourt 14 pts, etc.

 

SUPERKART 2019

Championnat d'Europe CIK/FIA 2019

FIA Karting International Events2

Calendrier Superkart 2019

Numérotation 2019 toutes organisations

Lire la suite...

Championnat Eurosuperkart FFSA 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...

Championnat & Coupe de France 2019

FR

Calendrier Superkart 2019

INSCRIPTION / REGISTRATION
Numérotation 2019 toutes organisations
Confirmation d'engagement

Lire la suite...