La course 2 concernaient plus de candidats pour les places d’honneur, Sébastia dans le coup, Focqué et à un degré moindre Vayssié vite remontés, Mahé qui évite tous risques, nous avions tous les ingrédients pour une lutte acharnée, car les places au général commence à valoir chères étant donné le resserrement à l’issue de la course entre le 4ème et le 6ème d’une part et entre le 7 et 11ème rang.La course fut globalement plus lente, l’incident majeur pour le classement final fut celui éliminant conjointement M.Léon et M.Valverde ainsi que l’abandon ultérieur de B.Ruiz Quintana piston cassé. En fait la passation de leadership après le 1er tiers d’épreuve et la manière dont Vignjévic recolla et déboîta le n°1, focalisa l’attention, car pour les autres il manquait un petit rien pour jouer autre chose que la 3ème marche du podium ce week-end. Payart et Vignjévic étaient intouchables, mais le carton plein du revenant est signe avant coureur de nouveaux duels en perspectives avec toute l’intensité psychologique qui en découle. Ce week-end de Nogaro de toute manière est, sans être grandiloquent, à noter dans les archives puisqu’il marque les 2 premières victoires de plus consécutives de la nouvelle motorisation PVP. Voilà un peu de piment, sans compter une distribution de points qui favorise la constitution d’un pool d’outsiders proches, certes loin de Sébastia qui a sauvé son week-end en particulier avec ce podium et Payart qui cumule encore deux secondes places, c’est la 5ème fois sur 6 résultats cette saison, incroyable pour le Lyonnais.

pub-l3d