fren

MAGNY-COURS LIVE

LIVE TIMING

Samedi 04 Juin

  • 09h00 à 09H20 - Essais privés 1 - (20')
  • 11H35 à 11H55 - Essais privés 2 - (20')

Dimanche 05 Juin

  • 10h05 à 10h20 - Essai chronos 1 (15')
  • 13h15 à 13h35 - Course 1 / Race 1 (20')

Lundi 06 Juin

  • 09h00 à 09h25 - Course 2 / Race 2 (20')
  • 13h25 à 13h50 - Course 3 / Race 3 (20')

petites annonces

RESULTATS - CLASSEMENTS 2022

Le programme dominical débutait par le Superkart, deux tours de formation étaient accordés pour chauffer moteur et pneus, eu égard à la température encore fraiche

En course 2 ; E. Confalioneri pneus froids se faisait piéger et tapait le mur de la ligne de départ avant l’extinction des feux. Plus de peur que de mal.La Safety-Car restait donc sur la piste le temps de déblayer le kart. A peine la course relancée Zuleta qui s’était emparé de la tête renonçait (Moteur / 1 Piston à refaire). Van de Wart du coup s’envolait. Parmi les nouveaux participants, on découvrait Van de Nees qui s’affirmait. Après un excellent départ, il était parvenu parvenait à prendre la seconde place provisoirement mais il s’offrait un tête à queue, le reléguant au 9e rang !

Dredge semblait encore très rapide et postulait au podium, Bjerge confirmait ses bonnes dispositions. Van de Wart prenait jusqu’à 8 secondes d’avance sur des poursuivants qui animaient l’épreuve. Point positif, la bagarre pour se placer était serrée. Malheureusement Dredge abandonnait (boite). Bjerge précédait Gulliford qui remontait à nouveau, il passera le drapeau à damiers dans son pare-chocs. A une encablure Goullancourt paraissait en meilleure forme. A 3 secondes seulement Garin assurait mais se faisait reprendre par Van de Nees dans son effort de remontée remarquée. Beaucoup plus loin, pointaient ; Legoubin, Marlière, Reit et Meurens pour les concurrents dans le même tour que le leader.

Pour la course 3, en début d’après-midi, tout le monde avait soit réparé, soit révisé ses réglages notamment moteur pour Mc Cormack, aux abonnés absents le matin. Van de Wart prenait de suite la poudre d’escampette, Zuleta parti de la 3e ligne bondissait pour essayer de lui emboiter le pas, au moins prendre le commandement de la poursuite. Dredge s’arrêtait de suite (réparation invalide ?). On retrouvait Zuleta, Bjerge, Goullancourt, Gulliford, Van de Nees, Reit pour rester groupé et s’attaquer. D’abord Goullancourt débordait Bjerge. Au 7e tour, Garin partait en tête à queue sans gravité mais il restait calé en milieu de piste dans la descente du fer à cheval. La Safety-Car était à nouveau de sortie le temps de l’évacuer. A la reprise, Gulliford et Van de Nees se doublaient plusieurs fois.

La fin de course proposait quelques rebondissements, Zuleta en proie à un manque de grip ralentissait inexorablement. A l’entame du pénultième tour le leader souffrait de sa carburation et devait relâcher …au grand bonheur de Goullancourt qui s’octroyait une victoire un peu inattendue mais encourageante d’autant qu’il avait retrouvé du rythme progressivement. Bjerge décidemment régulier s‘offrait un 3e podium devant Van de Nees et Zuleta qui sauvait des points et un Mc Cormack enfin dans le coup.

Gulliford commettait une course d’alternance entre quelques erreurs et remontées mais ses pneus usés le handicapaient. Premier leader au général, Van de Wardt cumule déjà un score respectable. Au classement Gentleman (plus de 45 ans) c’est le Suédois Bjerge avec ses 3 podiums qui s’impose et sera à Magny-Cours.

Course 2 : 1. Sven Van de Wardt, 2. I.Bjerge, 3. A.Gulliford, 4.J.Goullancourt, 5. R. Van de Nees, etc.
Course 3 : 1. Julien Goullancourt, 2. S.Van de Wardt, 3. I.Bjerge, 4. R. Van de Nees, 5. J.Zuleta, etc.
Classement général provisoire : 1. Sven Van de Wardt 70 points, 2. I. Bjerge 52 pts, 3. J. Goullancourt 41, 4. A. Gulliford 38, 5. R. Van de Nees 35, 6. J. Zuleta 33, etc.