La Coupe de France de Superkart à Croix en Ternois devrait être très expérimentale comme nous le révélions dans la présentation de l'épreuve mais aussi préparatoire aux prochaines joutes comme le Championnat d'Europe qui se dessine avec la 1ère étape à Assen les 2 & 3 Août et parfois avec des surprises de taille.

Loin du Brésil, de ses stars du ballon rond qui referont parler d'eux même après la remise de la Coupe Jules Rimet car sollicitées par de nombreux clubs, les transferts en Superkart n'ont pas de délai même si l'hiver

est en principe plus propice aux changements. N'empêche le «mercato» de quelques pilotes avant-centres risque de créer le Buzz.

Ouverture Alexandre-Sebasti

Nous vous l'avions relaté à Nogaro, Cyril Vayssié a délaissé son PVP motorisé DEA pour rejoindre les locataires du MSkart-VM. En raison de ses performances en terres Gersoises où il a été couvé puis sollicité, il a finalement accepté de participer à Assen. Toutefois le scoop de ce début juillet dont nous attendons la confirmation visuelle est un pilote qui fera un chemin inverse et surprend.

Le Champion de France 2013, probable vainqueur de cette Coupe de France 2014, le mieux placé pour concurrencer Peter Elkamnn (Leader provisoire) au titre 2014, devrait étrenner ....ses DEA !
En effet, Alexandre Sébastia abandonne la famille Payart et troque son fidèle FPE pour le DEA version 2014 ex- J-M. Fernandes et a bien l'intention de le faire fonctionner à plein régime.
Croix devrait donc être l'occasion pour lui de découvrir le potentiel de son nouveau propulseur, s'informer des réglages car le «constructeur» en personne a promis de venir dans le Nord. Sébastia va ainsi fourbir ses armes pour l'Europe ou il pourrait ainsi rentrer dans la liste des prétendants au podium. Emmanuel Vinuales en manque néanmoins de roulage ne sera pas le seul Français rapide et expérimenté à soutenir aux Pays-Bas, mais vous en serez plus le moment venu.

Jean-Christophe Bourlat

pub-l3d